Humanitaire et promotion du ‘’Made in Mali’’ : Wotoro Gang ouvre ses magasins ce 21 février

Après le succès remporté par ses produits auprès d’une certaine clientèle, le groupe Wotoro Gang, promoteur de la marque  «Sougounikoura Wotoro Pousséla», ouvre sa première boutique le 21 février prochain au marché de Médina-Coura. Investi dans l’humanitaire, Wotoro Gang ambitionne de faire, d’influencer la mode malienne dans les années à venir à travers la promotion du ‘’Made in Mali’’ dont une partie des recettes serait reversée au compte des démunis.

L’information a été donnée ce dimanche 14 février 2021, au cours d’une conférence de presse animée par les responsables de Wotoro Gangà la Maison de la Presse. Cette conférence était animée par Ousmane Keita, jeune opérateur initiateur de la marque du projet ; qui avait à ses côtés, Mme Assitan Kanouté ; Mahamane Coulibaly ; Ousmane Diallo et Sékou Salah Boly.

Il y a un an, la marque Wotoro Ganga été lancée par un groupe de trois jeunes en vue de rendre hommage à tous ses anonymes qui gagnent leur pain quotidien dans le transport des marchandises avec les petites charrettes communément appelé ‘’pousse-pousse’’ au marché de Médina-Coura. Parmi les produits qu’on peut trouver dans ses magasins de Wotoro Gang, il y a les pulls,  les T-shirts, les casquettes, les bonnets, les sacs bananas, les pagnes Wax et autres chaussures en cuir.

Des différentes interventions, il ressort que Wotoro Gangest née de la volonté d’un jeune opérateur économique de vingt deux ans, Ousmane Kéita, d’offrir non seulement des produits de qualité aux Maliens, mais aussi d’inciter la jeunesse malienne à prendre son destin en main. Pour le jeune entrepreneur et fondateur de la marque et son équipe, cet investissement vise à faire comprendre à la jeunesse malienne qu’il n’y a pas de «sot métier». Cette marque se veut être le creuset des valeurs entrepreneuriales et sociétales.

Pour Ousmane Keita, il n’y pas de honte à pousser des charrettes ou des pousse-pousses si cela peut permettre de vivre à la sueur de son front et de réaliser ses ambitions. «Cette marque symbolise pour moi l’espoir du réveil des jeunes Maliens réconciliés avec l’amour du travail et conscients qu’ils doivent voler de leurs propres ailes afin de mieux s’épanouir et contribuer au développement de leur pays », souligne-t-il, avant d’ajouter que c’est un investissement sur fond propre. « Notre ambition n’est pas de faire fortune, mais de créer les moyens pour venir en aide aux plus démunis. Nous travaillons aussi à l’extension de nos activités afin de donner de l’emploi à d’autres jeunes pour qu’ils soient les piliers de leurs familles et des acteurs engagés du développement de notre pays », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, avant de créer cette marque, ce groupe de jeunes a déjà investi le terrain du social et humanitaire depuis quelques années à travers des actions au bénéfice de certains orphelinats de la capitale, de certaines couches défavorisées, notamment par la distribution de denrées de première nécessité, ainsi que des opérations de rupture de jeûne pendant le mois béni de Ramadan.

A O

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *