Grève de 72 heures de l’AEEM : Les démons sont-ils de retour ?

A peine ouverte, l’école malienne commence sur les dents des scies. En plus de l’arrêt de travail  des enseignants des collectivités du District de Bamako,  hier, lundi 8 février 2021 pour  non paiement de leur salaire du mois de  janvier, l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) s’est mêlée à la  danse. Cette  association,  selon  nos informations, a fait sortir  les élèves et les étudiants  pour  72 heures. Cette  fois-ci, ce n’est pas à Bamako seulement, mais sur toute l’étendue du  pays.  Les mêmes sources indiquent que  c’est  le renouvellement  des comités  AEEM qui serait à la base de ce débrayage. D’ailleurs, au Lycée Mamadou Sarr en Commune IV du District de Bamako, a-t-on appris, des coups de feu ont été entendus après l’arrivée des membres de l’AEEM sur les lieux. Du coup, ce fut le sauve qui peut. Pour  connaître les motivations réelles de cette sortie, nous avons maintes fois tenté  de joindre le secrétaire général du bureau de coordination de  l’AEEM, Moussa Niangaly au téléphone ; tantôt  en communication, tantôt  sur répondeur.  Nous avons fini par  lui envoyer  un message, mais  il n’a pas répondu. Les démons de l’école sont-ils en train de faire leur retour ?

Hadama B. Fofana

Source: Lerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *