Gianni Infantino lors de sa visite à Bamako : « Le Mali a le potentiel pour briller en Afrique… »

Dans sa tournée continentale, Infantini a passé 24 heures au Mali. Une visite au cours de laquelle, le boss du sport majeur a loué les qualités sportives dont dispose le Mali pour briller sur le toit du monde. C’était le mercredi 24 février 2021.

Le Mali a accueilli le 24 février dernier une petite délégation de la Fédération internationale de Football Association, conduite par son président, Gianni Infantino. Il a été reçu à l’aéroport international Modibo Kéita par le ministre malien de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, et le président de la Femafoot, Mamoutou Touré.

Pendant 24 heures, le président de l’instance dirigeante du football mondial a visité les locaux de la Femafoot et a rencontré le personnel de l’institution. Ensuite, il a été reçu en audience par le président de la transition, Bah N’Daw. Gianni Infantino a offert au dirigeant malien, un maillot de la FIFA. Les deux hommes ont aussi échangé sur de nombreuses questions dont l’apport du sport et du football notamment dans la sortie de crise au Mali.

C’est sur le site officiel de la FIFA, qu’Infantino a déclaré : « L’unité est cruciale pour l’avenir de ce pays (le Mali) et le football peut apporter beaucoup dans ce sens, car ce sport peut permettre aux garçons et aux filles, aux hommes et aux femmes, de se rassembler. Le Mali a le potentiel pour briller en Afrique mais aussi sur la scène internationale et la FIFA est là pour apporter tout le soutien nécessaire », a-t-il déclaré.

Les points clés de sa visite !

Au-delà des rencontres avec les responsables politiques et sportifs, le point d’orgue de la visite de Gianni Infantino a été la pose de la première pierre du centre technique national du Mali. Pour rappel, ce grand bâtiment qui sera composé d’un hôtel, de terrains et de logements pour les rassemblements des joueurs, vise à offrir aux sportifs maliens, des infrastructures modernes et un cadre idéal pour leur évolution. Selon le boss, la FIFA va financer une partie de la construction grâce aux fonds du programme Forward. Si les délais sont respectés, le complexe devra être livré d’ici 18 mois. Une chose est à retenir, Infantino croit beaucoup à la qualité du jeu que produisent les jeunes footballeurs maliens.

Amadou Kodio

Source : Ziré