Fonds pour le développement durable : 16 gros projets retenus

Le Premier Ministre, Moctar Ouane, a présidé, jeudi dernier, la 2e session du Comité de pilotage du Fonds pour le Développement Durable (FDD). Au menu des échanges de cette session, l’examen et la validation des projets sélectionnés par le Comité de Gestion du FDD. Aux termes de cette session, 16 projets ont été retenus par le comité de gestion et validés par le Comité de pilotage. Le coût de ces projets portés par les collectivités territoriales est estimé à 38,450 milliards de F CFA.

La 2e session du Comité de Gestion du Fonds de Développement Durable (FDD) s’inscrit dans le cadre du prolongement de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale au Mali issu du processus d’Alger. « La tenue de cette réunion porte essentiellement sur l’examen   et la validation des projets sectionnés par le Comité de Gestion du Fonds pour le développement durable (FDD.) En effet n conformément à sa vision, le Fonds de Développement Durable (FDD) est un compte d’affectation spéciale ouvert dans les écritures du Trésor en vue de financer des projets et programmes relatifs au développement durable de l’ensemble des régions du Mali en tenant compte de leurs potentialités », a déclaré Moctar Ouane lors de l’ouverture de la session.

Aussi, à la suite du premier appel à proposition de projets à financer sur le Fond pour le développement durable, 78 projets ont été soumis dont 53 émanant des collectivités territoriales et 25 des Ministères sectorielles, pour un coût total estimé à 605,267 milliards de franc CFA. Et, après examens du Secrétariat technique du Fonds composé de la Direction de la Planification au Développement, la Direction Générale des Collectivités Territoriales : quarante-quatre (44) projets ont été classés « Pertinents » pour 16projets « Peu Pertinents » et 28 projets « Non Pertinents ».

Compte tenu des ressources disponibles lors de sa 2ème session, sur les 44 projets classés « pertinent » le Comité a retenu 16 projets en vue d’être soumis au Comité de pilotage. Le coût de ces projets est estimé à 38,450 milliards de FCFA.

Les projets retenus se répartissent comme suit : 9 projets dans les Régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni, Ménaka pour 12, 069 milliards de FCFA. 6 projets dans la Région de Mopti (13, 610 milliards de FCFA). 4 projets dans les Régions de Kayes, Sikasso et Ségou (12, 771 milliards de FCFA).

Selon le Premier Ministre, deux lignes directrices ont guidé au choix des projets ; à savoir prioriser les projets portés par les Collectivités Territoriales et retenir un projet par région : «  Ces décisions sont entièrement soutenues par le gouvernement, car conforme à la vocation du Fonds de Développement Durable. Ces choix sont aussi l’expression de la volonté politique du Gouvernement d’impulser une nouvelle dynamique au processus de décentralisation ».

Pour rappel, le Fonds pour le Développement durable est destiné au financement des projets et programmes dans le cadre du développement équilibré de l’ensemble des Régions du Mali est régi par des organes d’administration, de gestion et d’un Secrétariat Technique composé des cadres de la Direction Nationale de la Planification du Développement (DNPD) et de la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT).

Mémé Sanogo

Source: L’Aube

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *