Finale de la Coupe Jeunesse Foot : le Real de Sokorodji l’emporte au bout du suspens

Le dimanche 24 janvier 2021 a eu lieu la finale de la première édition de la Coupe Jeunesse Foot sur le terrain Municipal de Sokorodji. Une rencontre qui opposait deux équipes du même quartier (Sokorodji) à savoir Real de Sokorodji et l’AFE Club de Sokorodji. Après un match disputé de bout en bout entre les deux clubs rivaux du quartier, c’est finalement l’expérimentée équipe du Real de Sokorodji qui l’emporte à l’issue les séances de tirs au but. C’était en présence des représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi que Mohamed Salia Touré, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Organisée par l’ONG AMAL HUMANITY, la Coupe Jeunesse Foot est un tournoi interclubs qui a débuté depuis le 15 novembre 2020. Pour cette première édition, elle a regroupé au départ, seize (16) équipes à travers la Commune VI du District de Bamako. Après des phases éliminatoires âprement disputées, ce sont deux équipes du même quartier qui se sont retrouvées à  la finale de ce tournoi :  le Real de Sokorodji et l’AFE Club de Sokorodji.

Tel que redouté par les amoureux du ballon rond, ce fût un duel de voisin à la hauteur des attentes. Repartis en deux mi-temps de 20 minutes compte tenu des conditions lumineuses difficile du terrain et une cérémonie d’ouverture qui a pris plus de temps que prévu, les deux équipes ont livré une prestation de taille au bout de 40 minutes de jeux.

Très expérimenté, le Real de Sokorodji a misé sur ces individualités, tandis que l’AFE Club s’est basé sur son collectif très bien organisé et a proposé des contre-attaques poignantes dans le dos de la défense adverse. Contrôlées de  bout à bout par leurs adversaires respectifs qui se méfiaient, les équipes n’ont concédé que très peu d’occasions.

Rugueux et tactique

Grâce à l’expérience des deux coaches qui se connaissentparfaitement bien, en occurrence Mohamed Sidibé de l’AFE Club et de Seydou Samaké alias Makarti, du Real de Sokorodji, le match a été aussi un duel tactique très chaud. Ce qui a permis aux deux coaches d’intensifier les consignes techniques jusqu’aux séances des tirs au but.

Sans but, ce sont donc les séances des tirs au but qui ont départagé les deux équipes. Et  c’est bien le Real de Sokorodji en blanc qui a emporté le duel dans un tablier de six (06) tirs reçus contre cinq (05) reçus pour son adversaire du jour, mais voisin du quartier. Ainsi, le Real de Sokorodji remporte le prix du vainqueur à hauteur de 500 000 francs CFA contre 250 000 francs CFA pour son dauphin (L’AFE CLUB). Le Real a aussi remporté deux autres prix à savoir : le prix du meilleur joueur et celui du meilleur buteur du tournoi. Lesquels sont revenus respectivement à Modibo Samaké et à Abdoulaye Berthé.

La satisfaction de l’ONG AMAL HUMANITY !

Il y a bien eu un vainqueur et un vaincu, mais pour l’ONG AMAL HUMANITY, c’est bien la jeunesse Commune VI qui a gagné. « Pour nous, il n’y a vraiment pas d’importance quant à qui a gagné. L’essentiel est de pouvoir donner cette occasion à la jeunesse de pratiquer ce sport et de gagner en expérience. Au bout du compte, c’est la jeunesse qui gagne et cela entre parfaitement dans les objectifs recherchés par l’ONG qui a pour but d’aider les jeunes et les femmes dans tout ce qu’ils font. Au-delà de cette compétition, nous avons d’autres projets pour les jeunes et les femmes. Il s’agira des permis de conduire pour les jeunes et les microfinances pour aider les femmes à entreprendre des activités génératrices de revenus », a souligné Mohamed Keita, président de l’ONG AMAL HUMANITY.

Amadou Kodio

Source : Ziré