Faits divers à Koro : Le voleur trahi par son butin

O.K est un voleur invétéré qui vient de tomber entre les mains des hommes du commissaire principal Jean Marie Drabo en charge du commissariat de police de Koro, il y a quelques jours. Ce trentenaire semble être un spécialiste du vol d’argent et des téléphones portables. Dans le secteur où il a été pris dans sa localité, ce jeune homme avait sérieusement perturbé la tranquillité des habitants à cause de ses agissements peu recommandables. Depuis le 29 avril dernier, ses potentielles victimes peuvent librement vaquer à leurs affaires sans grande crainte. La cause, l’ennemi public numéro un dort désormais derrière les barreaux et s’attend à être renvoyé devant le juge de paix à compétence étendue de Koro.

Quelques heures avant d’être pris par les limiers, il a eu l’audace de s’introduire jusque dans le domicile de Y. La canicule aidant, ce paisible citoyen profitait du léger vent frais du soir pour dormir dans la cour. C’est ainsi que O. K a aperçu un sac déposé à côté de la couchette de sa victime. Sans se gêner, il a fait main basse sur le sac qui contenait trois téléphones portables et une somme d’argent. Puis, il disparut avec son butin. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que les bruits de ses pas avaient réveillé sa victime. Une fois revenu à lui même, le maître des lieux a constaté la disparition de son sac qu’il avait à côté de lui, avant de tomber dans les mains de Morphée.

S’il faut croire nos sources, outre quelques pièces de monnaie, le sac contenait une importante somme d’argent. On parle de huit cent mille francs (800.000) CFA. Le voleur avait déjà disparu. Mais en sortant du domicile de sa victime, par malheur pour lui, des pièces de monnaie étaient tombées par terre depuis le lieu où Y était couché jusqu’à la porte de sortie.

C’est ce qui semble avoir contribuer à réveiller le dormeur et l’a guidé jusqu’au malfrat. Celui-ci s’était déjà engouffré chez lui. C’est comme cela que, sans crier garde, la victime est allée déposer une plainte contre O. K qu’elle venait de localiser.

Quelques instants plus tard, les policiers ont bouclé le périmètre avant de s’y introduire pour mettre la main sur le suspect. Celui-ci a été conduit au commissariat pour y être auditionné. Il n’a pas jugé nécessaire de nier quoi que soit. Il avait le sac en question et son contenu de billets de banque. Dans la foulée, il a été établi que le sac appartenait effectivement à Y, sans équivoque. Son bien lui a été restitué et le suspect a été déféré devant la juridiction locale pour être fixé sur son sort.

Yaya DIAKITÉ

Source: L’Essor