Dr Choguel Kokalla Maïga alerte : « Le CNSP prépare, en louche, son candidat pour la présidentielle à venir »

Dr Choguel Kokalla Maïga a alerté, sur Africable télévision, sur les réunions louches que tiennent les responsables du CNSP pour faire élire son candidat à l’élection présidentielle prochaine. Il a invité tous à rester debout pour empêcher ce qu’il appelle de la « manipulation électorale » dans 18 mois.

Le président du MPR et du M5-RFP n’a pas été tendre avec les responsables du CNSP lors de son passage à Africable, sur le plateau de Magma Gabriel Konaté. Choguel Kokalla Maiga est revenu sur les coups bas du CNSP contre son mouvement depuis le renversement du régime IBK. Les discours contradictoires, les manigances du CNSP pour rester en tête de la transition …le président du M5-RFP a tout dénoncé. « Ils (les militaires) nous ont dit qu’ils voulaient la présidence de la transition, les ministères de la Défense, de la Sécurité et de la Protection civile, de l’Administration territoriale, de Transport et de l’Équipement. Ils ont dit que nous pouvons prendre les autres postes. Nous, nous leur avons dit que notre combat n’est pas lié à une question de poste », a révélé Dr Choguel Kokalla Maiga.

Le pouvoir transitoire a été, selon l’ancien patron de l’AMRTP, installé dans le mensonge et dans la trahison. Pour lui, les leaders du CNSP ont, jusque-là, un problème de légitimé.

Le M5-RFP trahi par le CNSP

Selon Dr Choguel Kokalla Maiga, le CNSP qui a parachevé le combat du M5-RFP a trahi la confiance de ce mouvement. « Pour moi, il n’y a pas eu de drible. Le CNSP a trahi la confiance du M5-RFP », a-t-il laissé entendre. Dans le processus de la désignation du Président, du Premier ministre, des membres du gouvernement de la Transition, le CNSP a trahi la confiance du M5-RFP aux dires du président du MPR. En plus de CNSP, Choguel lance les pierres dans le jardin de tous ceux qui ont trahi le combat de la Refondation du Mali. « Tous ceux qui ont trahi le combat du peuple malien seront humiliés », a-t-il prédit.

Le CNSP prépare en louche son candidat pour la présidentielle à venir 

Nombreux sont des observateurs avertis qui n’ont plus confiance aux éléments du CNSP après avoir remarqué les stratégies qu’ont adoptées ces militaires pour se maintenir en tête de la transition. Des doutes persistent déjà s’ils ne vont pas imposer un élément de leur choix comme président de la République en 2022. Dr Choguel Kokalla Maiga a fait une révélation croustillante à ce sujet sur les antennes de Africable télévision. « Le CNSP est en train de préparer à installer son candidat à la présidentielle prochaine. Des réunions louches sont en train d’être organisées pour la circonstance », a révélé l’ancien patron de l’AMRTP qui a appelé les forces vives de la nation à se mobiliser et à rester vigilantes. Pour lui, tout le monde doit se donner la main pour « empêcher cette manipulation électorale ». Il invite ainsi les autorités transitoires à faire en sorte que les élections générales à venir soient les plus transparentes que possible.

Boureima Guindo

Source: Le Pays