Deux soldats maliens tués dans une attaque imputée aux djhadistes (armée)

Deux soldats maliens ont été tués et quatre blessés dans une attaque imputée aux jihadistes, dans la nuit de vendredi à samedi, dans le centre du pays en guerre, a indiqué l’armée malienne sur les réseaux sociaux.

L’attaque a visé une position militaire à Dinangourou, près de la frontière avec le Burkina Faso, a dit l’armée sans fournir plus de précisions.Il s’agit de la dernière en date des opérations attribuées aux jihadistes contre les armées nationales au Mali et plus largement au Sahel.

Le Mali est le théâtre des agissements de groupes liés à al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, ainsi que de violences intercommunautaires et de trafic en tous genres.Parties du Nord du Mali en 2012 avec une insurrection indépendantiste, les violences se sont propagées au centre du pays, ainsi qu’au Burkina Faso et au Niger voisins. Elles ont fait des milliers de morts civils et combattants et des centaines de milliers de déplacés, malgré l’intervention de forces françaises, africaines et onusiennes, sans sortie de crise en vue.Les présidents français et sahéliens doivent se réunir mardi à Nouakchott pour faire le point sur leur action dans la région.

Source: AFP

Laisser un commentaire