Bah N’DAW au notables et leaders religieux de Bamako : « Je n’ai jamais douté de votre patriotisme et de vos rôles… »

Le président de la Transition, Bah N’DAW, a reçu en audience, le 12 Avril 2021, le représentant des familles fondatrices, Dramane NIARE, Patriarche de Bamako, et les leaders religieux des confessions musulmane et chrétienne. Il s’agit, respectivement, de Cherif Ousmane Madani HAÏDARA, du Cardinal Jean ZERBO et du Pasteur Nouh Infa Ag YATTARA. C’était en présence du Premier ministre, Moctar OUANE, ainsi que des membres du Gouvernement.

A cette rencontre, l’on notait également la présence de l’Imam Mahmoud DICKO ; le Coordinateur des Chefs de quartier de Bamako, Bamoussa TOURE ; le représentant du Cherif de Nioro, Sory Ibrahima KELLY, ainsi que celui du Groupement des leaders religieux.

Selon les services de Communication de la Présidence de la République, les échanges de cette rencontre ont porté essentiellement sur le désir de dynamiser le dialogue entre les différentes institutions en vue d’aplanir les divergences et les maux de la société dans son ensemble et rétablir la coopération qui a toujours existé entre la Classe dirigeante, les pouvoirs religieux et les familles fondatrices.

«L’occasion était opportune pour le Chef de l’État d’écarter toute équivoque quant à ses relations avec les Familles fondatrices et les Leaders religieux. Il a d’abord félicité ses hôtes pour leur rôle de veille et leur constante disponibilité sur toutes les questions qui touchent le Mali, qu’il en garde un profond respect, puisqu’il en a été témoin », précisent-ils.

Aussi, les services de Communication estiment que le président de la Transition a saisi l’occasion pour réaffirmer tout son soutien à l’endroit des familles fondatrices et son attention à l’égard des leaders religieux, quelles que soit les confessions pour avoir joué leur carte d’apaisement dans les différentes crises qui ont secoué le pays ces derniers mois. « Ma porte restera grandement ouverte à tous, sans aucune discrimination. Je souhaite l’apaisement et je travaille avec acharnement nuit et jour, votre vocation c’est de nous rassurer, entre autres, je n’ai jamais douté de votre patriotisme et de vos rôles et de vos missions d’accalmie au sein de notre société, et en cette veille du mois saint de Ramadan, je vous demande pardon, et continue d’espérer sur vos prières pour que le Grand Mali avance », a déclaré Bah N’DAW.

Le Président de la Transition a également demandé lors de la rencontre le soutien bienveillant et les bénédictions des leaders religieux, pour que la Transition se déroule dans la paix et la sérénité. Les invités du jour, ont tous salué cette démarche et ont formulé des bénédictions pour le pays.

Ismaël Traoré

Source : Ziré