RDC : Plus de 80 morts en une semaine dans des attaques rebelles

à la une Actualités En afrique Flash infos Infos en continus Société

Une attaque rebelle perpétrée vendredi dernier dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 41 morts, ont annoncé les autorités congolaises, relayées ce lundi par le site d’information panafricain Africanews. Ces nouvelles victimes portent le bilan des personnes tuées dans des attaques rebelles dans l’est de la RDC à plus de 80 cette semaine, précise la même source.

Selon un porte-parole de l’armée dans la province du Nord-Kivu, cité par le site d’information panafricain, les villages de Masala, Mapasana et Mahini ont été attaqués vendredi soir par des membres des Forces démocratiques alliées (ADF).

Le gouvernement de la RDC a, pour sa part, condamné, lundi, la mort des 41 personnes, dans un communiqué relayé par le média onusien radio Okapi.
Selon le même communiqué, le gouvernement a promis « de poursuivre les opérations de traque de ces ADF ». Ces opérations de traque ont permis, selon le porte-parole du gouvernement, de neutraliser de nombreux rebelles et de libérer des otages civils.

Les ADF sont une coalition de groupes armés ougandais, dont le plus important était opposé au régime du président ougandais Yoweri Museveni.

La rébellion s’était repliée depuis 1995 dans l’est congolais, où elle est considérée comme la plus meurtrière de la centaine de groupes armés actifs. Le nombre de ses victimes se comptent par milliers. Daech désigne depuis 2019 les ADF comme sa branche en Afrique centrale.

Source : aa.com.tr

Last Updated on 11/06/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *