Mali: le syndicaliste Hamadoun Bah libre

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

« Nous avons le plaisir de vous informer de la mise en liberté de notre camarade Secrétaire Général du SYNABEF Hamadoun BAH.  Le Bureau Exécutif du SYNABEF remercie l’ensemble des militantes et militants, les camarades des syndicats nationaux, des unions régionales et locales de l’UNTM pour leur grande mobilisation et leurs soutiens multiformes.

Le Bureau Exécutif du SYNABEF remercie très particulièrement le général YACOUBA KATILE pour son implication personnelle dans le bon dénouement de cette affaire.

Nous remercions également les organisations syndicales régionales et internationales pour leur mobilisation à nos côtés.  Nos remerciements s’adressent aux plus hautes autorités de la République qui n’ont ménagé aucun effort afin que notre camarade recouvre toute sa liberté.  Nous remercions nos camarades magistrats pour leur bonne compréhension.

En conséquence, le mot d’ordre d’arrêt de travail est levé et nous invitons dès l’instant tous nos militants à reprendre le travail ». Voilà le message que le Bureau Exécutif du SYNABEF vient de poster sur la page facebook, sous la signature de son 1ᵉʳ Secrétaire Général Adjoint, Abdoulaye KEITA.

Cette libération fait suite à l’ordre de mise en liberté, signé, ce 10 Juin 2024, par le Procureur de la République en charge du Pôle national économique et financier du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du district de Bamako, AG HOUSSA Mohamedine.  « Nous , AG HOUSSA Mohamedine , Procureur de la République en charge du Pôle national économique et financier du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du district de Bamako ordonnons à Monsieur le Régisseur de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako ( M.C.A ) de mettre en liberté le nommé : Hamadoun BAH : né 16/02/1979 à Bamako , fils de Feu Samba Balobo et de feue Aïssata DIALLO , Cadre de banque , de nationalité malienne , domicilié à Sébéninkoro Sema II chez en Commune IVdu district de Bamako , inculpé de faux, d’usage de faux , faits prévus et punis par les articles 102 , 103 , 104 du Code Pénal : MD du 05/06/2024 ; Pour avoir bénéficié d’une mise en liberté conformément à l’Ordonnance de mise en liberté n ° 045 / 24 du 10 juin 2024 du Juge d’instruction en charge du 3 ° Cabinet du Pôle national économique et financier . Fait à notre Parquet , le 10/06/2024 . Procureur de la République financier », peut-on lire dans l’ordre de mise en liberté.

Pour rappel, c’est  05 Juin 2024 que  Hamadoun Bah a été placé sous mandat de dépôt par le Pôle Économique et Financier. Dès le lendemain,  le secteur bancaire a été paralysé par un mot d’ordre de grève générale. Avec cette mise en liberté, l’on espère sur l’ouverture très prochaine des Banques.

Ismaël Traoré / Afrikinfos-Mali

Last Updated on 10/06/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *