Mali : l’ONG ADAC donne le sourire aux personnes déplacées internes vivant à Bamako et alentours

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Pour la deuxième fois consécutive, l’ONG Association pour le Développement et Assistance aux Communautés (ADAC) fait don de vivres et de kits scolaires et de dignité. Lequel geste contribue à l’amélioration des conditions de vie des Personnes Déplacées Internes (PDI) vivant à Bamako et alentours.  La cérémonie de remise de ces dons a eu lieu le 28 Mai 2024 au site de Sénou.

Le sourire était sur les lèvres des personnes déplacées internes vivant sur les différents sites de Bamako. Car, elles ont bénéficié de dons de sacs de riz, bidons d’huile, livres et kits de dignité. Ces dons ont été rendus possibles grâce à l’appui financier de l’ONG Terre des Hommes (TDH) Suisse, partenaire d’ADAC Mali. 

Drissa Ballo, Coordinateur du projet ‘’Urgence Mali Education’’, place ce geste dans le cadre d’assistance humanitaire à ces personnes en situation de vulnérabilité.       

Il dira que tout est parti d’un projet de 07 mois au cours duquel les bénéficiaires ont exprimé leurs besoins. « Ces doléances ont eu un écho du côté de notre partenaire pour avoir accordé un financement de 2 ans. Il s’agit de l’ONG TDH Suisse », ajoute-t-il.

« Dans la continuité de l’action, notre ONG a bénéficié d’un second projet intitulé ‘’Protection des enfants et jeunes déplacés et vulnérables face aux violences domestiques et basées sur le genre dans quatre sites d’accueil de déplacés du district de Bamako (Faladié, Sénou, Niamana et Mabilé)’’. Depuis juin 2023 en cours d’exécution aujourd’hui », a laissé entendre le Coordinateur de ADAC Mali.  

Selon lui, les deux projets sont axés sur l’éducation, la protection, et la participation des enfants. Dans leur mise en œuvre, des mécanismes de protection des enfants ont été mis en place pour suivre les enfants afin de les protéger contre toute forme de violences, d’abus ou de violation de leurs droits.

Parmi ceux-ci (mécanismes) on peut citer entre autres : la mise en place des comités de protection à raison de 09 membres par sites soit 36 membres pour les quatre sites de déplacés, 150 mères protectrices, 120 membres couples modèles, 40 hommes engagés. A ceux-ci, s’ajoutent : la mise en place de 10 clubs d’enfants dans 8 écoles et 2 espaces d’apprentissage coranique composés de150 membres. 100 leaders communautaires et religieux.  

Parallèlement à ses projets, d’autres financements dans le cadre de ‘’Urgence Education – Mali’’ sont mis en œuvre par ADAC. Il s’agit d’abord du projet ‘’Réhabilitations, constructions de salles de classe, de latrines, au sein de 2 établissements scolaires, et dotations de fournitures scolaires pour 500 enfants déplacés internes’’, exécuté dans les 2 sites de Faladié Garbal et Sénou.

Drissa Ballo estime également ce projet a permis de doter les deux sites en infrastructures d’apprentissage équipées, kits scolaires, kits ludiques et matériels didactiques en latrine séparées offrant du coup des conditions d’apprentissage décentes aux enfants. « Le projet a également soutenu les communautés dans leurs efforts d’assainissement de leur cadre de vie en leur octroyant des kits hygiène et d’assainissement », souligne-t-il.

S’inscrivant toujours dans le cadre de ‘’Urgence Education-Mali’’, le projet a mis à la disposition des déplacés internes et des écoles hôtes accueillant leurs enfants, des infrastructures scolaires et des équipements divers. Il s’agit entre autres : la construction de 2 nouvelles salles de classes au site de Faladié garbal pour compléter les salles 4 existantes, la réhabilitation de 2 salles à Sénou pour avoir le 1er cycle complet au niveau du site, 350 tables bancs dont 290 aux écoles hôtes et 60 pour les nouvelles infrastructures, 20 kits d’hygiène composés de poubelles, savons, crésyls, dabas, râteaux, balais et de pelles, 30 barriques pour eau de boisson dans les salles de classes. A ceux-ci, s’ajoutent :143 kits alimentaires, 20 jeux de maillots et 20 ballons de football, 150 kits de dignité pour les filles protégées, la réalisation de peintures et d’œuvres artistiques avec 120 enfants des 4 sites soit 30 enfants par site.  

« De deux sites au départ, nous avons étendu nos actions aux sites de Niamana et Centre Mabilé, ce qui amène à quatre, le nombre de sites couvert par ADAC sous notre appui », ajoute Drissa Ballo

La Chargée de programme au niveau de la Coordination nationale de TDH au Mali, Mme Dieng Coumba Sène, dira que leurs interventions ont donné du sourire aux Personnes Déplacés Internes (PDI). Il s’agit de la construction des abris provisoires, la réhabilitation des salles de classe et la dotation des enfants en kits scolaires ont facilité l’accès des enfants des déplacés à l’école.  « Dans le souci de réduire les violences domestiques, ADAC Mali, avec l’appui financier de TDH Suisse, a mis en place des mécanismes de protection des enfants », s’est félicitée Mme Dieng Coumba Sène. 

Notons que TDH Suisse une ONG de promotion et de défense des droits des enfants. Elle travaille avec 5 ONG nationales au Mali.   

Hassana Kanambaye pour Afrikinfos-Mali

Last Updated on 07/06/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *