Douane ivoirienne: Plus de 80 agents démasqués avec de faux diplômes

à la une Actualités économie En afrique Flash infos Infos en continus

Au moins 87 agents de la douane ivoirienne ont été démasqués, après avoir présenté de faux diplômes pour accéder à des concours professionnels exceptionnels de la Fonction publique, a annoncé le directeur général des douanes, le général Da Pierre Alphonse, dans un communiqué consulté mardi par Anadolu.

Selon le texte, un contrôle effectué par les structures compétentes des ministères de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage ont montré que ces «fonctionnaires ont fait usage de faux diplômes dans la constitution de leurs dossiers de candidature aux différents concours auxquels ils ont été déclarés admis», indique un texte.

Parmi les 87 mis en cause, 28 ont été déclarés admis à la session de 2021 du concours professionnel exceptionnel de contrôleur des douanes. 48 à la session 2022, du concours des contrôleurs des douanes et 11 au concours d’inspecteur des douanes de la même année.

Ils sont issus de la promotion « Issa Coulibaly » qui, au nombre de 2000, avaient rejoint l’administration douanière après la crise post-électorale, et ce, en un seul recrutement.
Selon leur porte-parole principal, qui s’est confié au quotidien ivoirien  » La Voie Originale », des « mains obscures » manœuvreraient pour ne pas les agents de cette proposition connaissent une ascension professionnelle.

Comme sanctions, l’administration des Douanes a décidé de traduire lesdits agents devant le Conseil de discipline des douanes ; d’ouvrir une information du Procureur de la République, la faute de ces agents étant constitutive d’une infraction pénale prévue et punie par la loi. La suspension des salaires.

Les agents dénoncent d’ailleurs une double procédure et souhaitent que les promotions de 2020, 2023, et tous les autres soient contrôlés.

Ni le ministère de la fonction publique, ni le porte-parole du gouvernement n’ont encore réagi depuis l’éclatement de l’affaire

Source : aa.com.tr

Last Updated on 22/05/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *