Ousmane Sonko à propos de l’AES : « Je refuse de faire partie de ceux qui… »

à la une Actualités En afrique Flash infos Infos en continus Politique

Ousmane Sonko, en sa qualité de Président du parti politique le Pastef, a reçu son homologue de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon et en a profité pour parler des pays de l’AES.

Les deux hommes politiques ont animé une conférence le 16 mai à Dakar et le Premier ministre sénégalais a profité pour éclaircir sa position concernant les Etats du Sahel.

Ousmane Sonko a clairement indiqué son soutien à ses « frères du Sahel » et expliqué qu’il fera tout pour « raffermir les liens et apporter sa solidarité » aux pays de l’AES.

Dans son discours, le Premier ministre sénégalais a marqué son indignation face aux comportements de certains pays qui traitent les dirigeants du Mali, du Burkina Faso et du Niger de putschistes, mais collaborent économiquement avec d’autres pays non démocratiques.

« Nous ne lâcherons pas nos frères du Sahel et nous ferons tout ce qu’il faut pour raffermir les liens et leur apporter notre solidarité » , a d’abord déclaré Ousmane Sonko avant de poursuivre.

« Ceux qui aujourd’hui condamnent des régimes soutenus comme des régimes militaires ou dictatoriaux sont pourtant enclins à aller vers d’autres régimes qui ne sont pas démocratiques lorsqu’il s’agit de négocier du pétrole ou des marchés », regrette le Président du Pastef.

« Est-ce qu’à partir de ce moment, on peut dire qu’on se mêle de tout avec les mêmes principes ? Absolument pas.

Les problèmes internes aux pays doivent être réglés par les citoyens de ces pays.

Certes, il ya eu des coups d’État, personne n’encourage la commission de coup d’État, mais je refuse de faire partie de ceux qui analysent les symptômes et refusent d’analyser les causes réelles de ces coups d’État » , at-il martelé par la suite.

Cette sortie de l’ancien maire de Ziguinchor va sûrement créer des remous au sein de certains Etats-majors qui se verront indexés par ces propositions.

Source: yop.l-frii.com

Last Updated on 19/05/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *