L’Ancien ministre Harouna Niang en visite à la primature : « Du coton malien pour les tenues de sport »

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

Le Premier ministre a reçu, ce lundi 22 avril, l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Harouna Niang. L’hôte du jour était venu présenter un projet ambitieux relatif à la création d’une unité de transformation du coton en tenues de sport.

Conscient de l’immense potentialité de l’or blanc dans le secteur industriel, Harouna Niang compte s’appuyer sur les grands pays producteurs membres du C4 (Mali, Burkina Faso, Togo, Bénin) en plus de la Côte d’Ivoire. Ce projet soutenu notamment par la FIFA et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), va contribuer à la création d’emplois et à la valorisation du coton malien à hauteur de 10 %, avec un objectif de 30 % à long terme. Il projette d’aller, au-delà de l’exportation du coton fibre, à celle du coton transformé. Ce qui représente une valeur ajoutée pour l’économie.

Pour Monsieur Niang, ce projet de création d’unité de transformation du coton est actuellement dans sa phase de collecte d’informations et d’estimation de la demande du marché en termes de maillots destinés aux clubs des différentes disciplines sportives du Mali, de la sous-région, voire dautres continents.

L’audience était l’occasion pour le porteur du projet de solliciter les orientations du Premier ministre pour que ledit projet puisse être viable. Un accompagnement qui propulsera cette initiative d’envergure, cela au profit de l’industrie et du développement du secteur agricole au Mali. Ce à quoi le Chef du gouvernement a répondu par son ferme soutien : « Cela s’inscrit dejà dans la volonté politique des autorités. La construction d’unités de transformation nous fera un grand plaisir surtout si vous intégrez à votre projet l’exportation de fils de coton et de tissus », dira le Premier ministre pour donner l’assurance que ce projet novateur fera l’objet d’étude par les départements sectoriels.

Dr Choguel Kokalla Maïga a également conseillé à Harouna Niang de prendre contact avec la marque Airness, de Malamine Koné, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) et le Conseil national du Patronat du Mali (CNPM), afin d’y dénicher de potentiels partenaires.

CCRP

Source : Primature

Last Updated on 23/04/2024 by Elalie Konaté