Passations des marchés publics : Moussa Mara interpelle les autorités

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

Le 15 avril 2024, l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, a invité les autorités de la Transition à accorder la plus grande attention à la transparence des marchés publics et à veiller à ce que tous les achats effectués avec des ressources publiques soient effectués conformément à nos règles publiques.

« La bonne gouvernance que nous espérons tous et prions, et qui est considérée comme un objectif par les autorités de transition, reste étroitement liée à des marchés publics transparents et contrôlés. Dans ces conditions, il est à déplorer que le nombre de marchés passés conformément aux règles publiques ait baissé de 32% entre 2021 et 2022, selon l’ARMDS, l’autorité de régulation malienne des marchés publics et les délégations de services publics », a posté l’ancien Premier ministre sur sa page Facebook.

Selon Moussa Mara, jusqu’à ce que nous ayons les chiffres de 2023, cette tendance est inquiétante. « Ceci est d’autant plus vrai que, sur la même période, 20% de la valeur totale des marchés publics ont été passés d’un commun accord, contre 5% de la norme UEMOA », ajoute-t-il.

« J’invite les autorités à accorder la plus grande attention à la transparence des marchés publics et à veiller à ce que tous les achats effectués avec des ressources publiques soient effectués conformément à nos règles publiques. Je conseille vivement que les contrats d’accord direct ne devraient pas dépasser 5% des marchés publics, ce qui est norme de l’UEMOA », a-t-il souligné.

Amadou Kodio

Source: Ziré

 

1 thought on “Passations des marchés publics : Moussa Mara interpelle les autorités

Comments are closed.