Sénégal : mésentente entre Macky Sall et le nouveau président Diomaye Faye ; ce dernier obligé d’accepter…

Au Sénégal, le président sortant, Macky Sall, laissera officiellement sa place au nouveau, Bassirou Diomaye Faye ce mardi 2 avril 2024.

La prestation de serment par Diomaye Faye se fera et le président sortant quittera définitivement ses fonctions de chef de l’Etat sénégalais.

Pour mieux organiser la cérémonie, les deux hommes se doivent de se mettre d’accord sur certaines dispositions. Le lieu de la cérémonie, les invités sont entre autres les sujets sur lesquels Macky Sall et Diomaye Faye doivent s’accorder.

D’après les dernières nouvelles, même si tout est enfin prêt en matière d’organisation pour la cérémonie du 2 avril prochain, il y a quand même eu une mésentente entre les deux présidents.

D’après la presse sénégalaise, pendant que le président entrant, Bassirou Diomaye Faye, aurait voulu une cérémonie sobre dans une salle moins grande, son prédécesseur lui, a vu les choses en grand. Macky Sall aurait fait savoir à son successeur qu’il a déjà envoyé des invitations à une quinzaine de chefs d’Etat et de gouvernements.

Ainsi, la salle du Conseil Constitutionnel où Diomaye Faye aurait voulu que la cérémonie ait lieu serait trop petite pour contenir les invités. Dans ce contexte, le bras droit d’Ousmane Sonko a été obligé de se plier aux propositions de son prédécesseur pour préserver l’image de l’Etat.

D’après les rumeurs, les présidents mauritanien et gambien, ainsi que 10 autres chefs d’État de la CEDEAO sont attendus.

Source: yop.l-frii.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *