Sékou Diarra, DNH, lors du mini atelier d’orientation des médias : « Sans l’eau, la vie n’est pas possible »

Un mini atelier d’orientation des medias s’est tenu, le mercredi 20 mars 2024, à la Direction Nationale de l’Hydraulique (DNH), sous la présidence du premier responsable de cette structure, M. Sékou Diarra. C’était dans le cadre des activités de la célébration de l’édition 2024 de la Journée Mondiale de l’Eau (JME), qui avait pour thème : « l’eau pour la paix ».

Le Directeur National de l’Hydraulique, M. Sékou Diarra, a fait comprendre que la fête de l’eau célébrée le 22 mars de chaque année est l’occasion d’échanger, de discuter, de débattre, de parler de cette ressource très précieuse et importante sans laquelle la vie n’est pas possible. Il a expliqué qu’il s’agit de partager avec les hommes et femmes de médias des informations, des éléments de langage, des orientations pour qu’ils parlent couramment de la valeur de l’eau. Il a tenu à remercier les hommes et les femmes de médias, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), le Ministère de l’Energie et de l’Eau, la Commission d’Organisation pour les différents efforts consentis.

Le premier module portant sur : « JME au Mali : évolution et perspectives » a été développé  par M. Ousmane Moulaye Kida de la CN-CIEPA/WASH. Selon lui, c’est le 22 décembre 1992 que  l’Assemblée Générale des Nations Unies, se conformant au chapitre 18 de l’agenda 21, adoptait la résolution A/RES/47/193 déclarant le 22 mars 1993 première Journée Mondiale de l’Eau, tout en invitant les États à consacrer cette Journée, selon qu’il conviendra dans le contexte national, à des activités concrètes…

Par exemple en attirant l’attention du public: par la publication et la diffusion de documentaires ou en organisant des conférences, tables rondes, séminaires ou expositions sur les thèmes retenus. Pour lui, la CN-CIEPA/WASH, WaterAid, la DNH, en collaboration avec les autres acteurs du secteur organisent, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’Eau, une série d’activités de sensibilisation et de plaidoyer, en vue de la promotion de la ressource en eau au Mali.

Il estime que la société civile a toujours porté le plaidoyer sur plusieurs  points lors des célébrations des JME. Concernant les messages  clés de la JME 2024, M. Kida a souligné : « l’eau peut être source de paix ou de conflit » ; « la prospérité et la paix dépendent de l’eau »; « l’eau peut nous aider à sortir de la crise ».  Il estime que la célébration de la Journée Mondiale de l’Eau doit: contribuer à « l’accès universel à l’eau » au Mali ; garantir et sécuriser l’intervention des acteurs sur le terrain.

Le deuxième module, intitulé : « Le rôle du journaliste et le traitement de l’information dans la question de l’accès Universel à l’eau », a été décortiqué par Mme Fadima Maïga, Directrice de Mandé TV. Comme supports de communication, Mme Fadima Maïga a cité : la presse papier, la télévision, la radio, le cinéma, l’affichage, le Web. Elle estime que les médias jouent un rôle aussi important que les militaires dans une opération de paix.

En ce qui concerne la vision optimiste du rôle des médias, la Directrice de Mandé TV a touché du doigt le renforcement des liens sociaux ;  la sécurité ; la participation active à la vie commune ; la gestion des situations de crise. Elle pense que la mission des journalistes professionnels n’est pas de réduire les conflits, mais de diffuser des informations exactes et impartiales.

Concernant l’éthique et de déontologie, la Directrice de Mandé TV a mis l’accent sur les aspects suivants : tenir compte de l’impact de l’info sur la dignité ; se méfier des théories univoques, des équations péremptoires et des à-priori ; veiller à ne pas alimenter la peur ; adopter une vision plurielle, équilibrée, inclusive, de l’information.

Au nom de la Commission d’Organisation de la JME, Mme Maïmouna Diakité a souligné que les journalistes ont eu suffisamment  d’informations. C’est pourquoi,  elle a invité les hommes et les femmes de médias qui sont des soldats de l’information et de la communication à judicieusement exploiter les connaissances acquises au cours de cette journée.

Tougouna A. TRAORE

Source : La Rédaction du Mali

One Reply to “Sékou Diarra, DNH, lors du mini atelier d’orientation des médias : « Sans l’eau, la vie n’est pas possible »”

  1. Nice blog here Also your site loads up fast What host are you using Can I get your affiliate link to your host I wish my web site loaded up as quickly as yours lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *