Situation du pays : Moussa Sinko déplore…

Le 25 mars 2024, le parti ‘’ la Ligue démocratique pour le Changement’’ de Moussa Sinko Coulibaly a fait un communiqué pour alerter sur la situation du pays. Dans ce communiqué, la Ligue démocratique pour le Changement dit avoir constaté avec l’ensemble des Maliens, une détérioration de la situation socio-économique au Mali.

Sous la plume de l’ancien ministre de l’administration territoriale, la Ligue démocratique pour le Changement déplore surtout le blocus de pans entiers du territoire national mis en place par les forces extrémistes avec son corollaire de privations, d’absence de commodités essentielles, d’absence de denrées de premières nécessités, de limitations de mouvement et d’autres formes de libertés.

« Le coût de plus en plus élevé de la vie au quotidien. Le panier de la ménagère qui s’est vidé progressivement de son contenu a fini par disparaitre », peut-on lire dans le communiqué. Selon le parti, les familles sont partagées désormais entre pauvreté aggravée et misère atroce. « Le flot continue de déplacés. Toutes les grandes localités du pays ont désormais leurs camps de déplacés. Il est inutile ici d’insister sur le drame humain individuel et collectif que représentent ces mouvements de population. La mise à mort de l’activité industrielle (informelle, petite, moyenne et grande) par l’absence de fourniture d’énergie. Les faillites et fermetures d’activités sont devenues monnaie courante », ajoute le document.

Dans son communiqué, la Ligue démocratique pour le Changement exprime sa solidarité avec l’ensemble des populations maliennes. « Nous avons une pensée particulièrement pour les habitants de Gao, de Ménaka, de Mopti, de Ségou, de Tombouctou, Bandiagara, Douentza. Nous n’oublions aucune localité du pays car chaque localité vit son propre martyre », a conclu le parti de Moussa Sinko Coulibaly.

Amadou Kodio

Source : Ziré