Ménaka : le grand soulagement après l’arrivée des convois de vivres

Les convois de vivres tant attendus sont arrivés ce mercredi 27 mars à Ménaka, au Nord du Mali. Escortés par l’armée, ces vivres vont servir à approvisionner le marché de la ville, après plusieurs mois de rupture de stock. La population accueille la nouvelle avec enthousiasme.

Les autorités régionales et les responsables de la société civile sont allés à la rencontre des véhicules au camp des FAMa à deux km de la ville. La quasi-totalité transporte des denrées alimentaires. Malgré quelques difficultés, le voyage s’est déroulé à hauteur de souhait. Après les formalités d’usage et la prise de parole du représentant du Gouverneur, les 48 camions ont pris la direction de la ville de Ménaka dans un nuage de poussière.

« On est arrivé à Ménaka en bonne santé. Et on demande aux FAMa de nous encourager encore de faire le travail. Nous les transporteurs, on est là pour ça », S’il y a un problème de transport, appelez-nous les FAMa, on est là avec vous », lance Aly Mazou, un des responsables des transporteurs. Il reconnaît qu’il y a eu des problèmes en cours de route.

L’effort des FAMa salué

Zeyni Abdou était du voyage. Ces premiers mots sont adressés au Forces Armées et de Sécurité du Mali. Selon lui, c’est un véritable sacrifice que les FAMa ont consenti pour escorter ces nombreux véhicules. « ça n’a pas été facile d’escorter 50 camions, de Gao jusqu’à Menaka. Les forces de défense et sécurité ont fait de leur mieux. Ils se sont sacrifiés pour la population », poursuit-il.

Quelques minutes après l’arrivée des camions dans la ville, la route nationale qui traverse Ménaka et servant de gare routière, a été envahie par les populations pressées de s’approvisionner.

Rappelons que mardi, la Chambre de Commerce a communiqué les nouveaux prix des denrées alimentaires appliqués dès hier mercredi.

Source : Studio Tamani