Le Burkina retire un marché de 183 millions FCFA à une entreprise qui exige par avance l’intégralité du montant de la commande

Le gouvernement vient de réattribuer un marché de trieuse optique d’un montant de 183 millions FCFA a une autre entreprise, après avoir annulé la commande qu’il avait passée avec l’entreprise Anhui Wentao Intelligent Photoelectronic Technology, qui exige, selon le gouvernement, «le paiement par avance de l’intégralité du montant de la commande avant tout début d’exécution»

Le conseil des ministres, réuni ce mercredi sous la présidence du capitaine Ibrahim Traora, a rappelé que «dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative, il est prévu l’acquisition de trieuses optiques pour l’atteinte des objectifs de la composante ‘‘Initiative d’urgence pour l’intensification de la riziculture au Burkina Faso sur 4000 hectares’’.

Pour ce faire, un marché d’un montant total de cent quatre-vingt-trois millions soixante-huit mille neuf cent sept (183 068 907) F CFA TTC a été attribué à l’entreprise ANHUI Wentao Intelligent Photoelectronic Technology Co. Ltd. qui a exigé le paiement par avance de l’intégralité du montant de la commande avant tout début d’exécution».

«Cependant, poursuit le gouvernement, cette procédure de déblocage des ressources telle que souhaitée par l’attributaire ne respecte pas la règlementation des marchés publics et des délégations de service public».

Le gouvernement burkinabè a donc décidé du retrait le marché pour le réattribuer à l’entreprise Nema Agricole du Faso (NAFASO) pour un montant de cent quatre-vingt-trois millions soixante-huit mille trois cent quatre-vingts (183 068 380) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de quatre-vingt-dix (90) jours.

Source : AIB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *