Dakar est tombé !

Après Bamako en 2020, Ouagadougou en 2022 et Niamey en 2023, c’est au tour de Dakar de tomber. Après une décennie de lutte politique acharnée qui tire ses racines dans la longue Histoire du Sénégal, Ousmane Sonko et Bassirou Faye viennent de prendre démocratiquement Dakar, la capitale politique et intellectuelle de la françafrique.

La prise de Dakar, par les panafricanistes sénégalais, est une victoire à savourer car le Sénégal est le symbole du colonialisme français en Afrique :

– 1848 : Après avoir été saignée par la traite négrière, la seconde République française de 1848 crée un mandat de député pour Saint Louis. L’ordre colonial s’impose avec Louis Faidherbe, gouverneur du Sénégal (territoire des Quatre communes).

– 1853 : Création de la Banque du Sénégal – ancêtre de la BCEAO – qui va financer la colonisation sanguinaire de l’Afrique de l’Ouest.

– 1857 : Création du corps des « tirailleurs sénégalais », le bras armé du colonialisme français. Ils mettront à feu et à sang toute l’Afrique pour les besoins de l’impérialisme français.

– 1895/1958 : Création de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Deux statuts vont alors cohabiter au sein de la population, les habitants des quatre communes sont citoyens Français de plein droit tandis que les populations des territoires nouvellement colonisés seront soumis à l’indigénat. Après Saint-Louis, Dakar devient en 1902 la capitale de l’Afrique-Occidentale Française.

– 1960/2024 : Après les indépendances frelatées, les dirigeants successifs du Sénégal à savoir Senghor, Diouf, Wade et Sall vont contribuer à assoir le système françafricain sur toute l’Afrique dite francophone. Ce système de prédation économique a échoué à apporter la liberté et la prospérité aux peuples africains qui rêvent aujourd’hui d’un monde nouveau. C’est ce que Ousmane Sonko et son mouvement politique leur promettent.

– 24 mars 2024 : Le peuple sénégalais a massivement voté pour les candidats de la rupture incarnée par Ousmane Sonko et Bassirou Faye, faisant basculer ainsi toute la région dans une nouvelle ère politique.

Une nouvelle génération de dirigeants militaires et civils, souverainistes et décolonialistes, émergent en Afrique dite francophone. Ils rêvent d’une Afrique libre et prospère, libérée de la présence étouffante de la France !

J’espère que les dirigeants africains corrompus et leurs soutiens étrangers comprendront les dynamiques en cours dans les sociétés africaines. Nous voulons penser et agir en fonction de nos propres intérêts.

NOUS SOMMES LA SOLUTION A NOS PROBLEMES !

Source : Défense Globale du Sahel

 

2 Replies to “Dakar est tombé !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *