Le trafic routier s’améliore au Centre et au Nord du pays

La circulation a repris la semaine dernière sur les axes routiers Bandiagara-Bankass et Gao-Kidal au centre et au nord du pays. Cette reprise de la circulation des personnes et des biens commence déjà à avoir un impact positif sur les marchés de ces différentes localités rapportent des habitants. Mais malgré ce constat positif, des difficultés perdurent.

Au centre du pays, le trafic a repris sur la route nationale 15 la semaine dernière. Selon des sources locales, les poids lourds et les camions chargés de marchandises circulent librement de Bandiagara à Koro en passant par Bankass. Elles indiquent également que la réouverture de ce tronçon favorise la reprise des activités économiques et le renforcement des liens entre les communautés.

« Cette reprise nous a fait énormément plaisir. Sans le trafic entre Bandiagara et Bankass, les voitures ne rentrent pas et on ne peut pas faire des achats. Maintenant les activités ont repris et les marchandises arrivent normalement », se réjouit cet habitant de Bankass.

Cette jeune dame de Bandiagara ne cache pas non plus sa joie. « Nos produits viennent maintenant. Que ce soit l’huile, les cubes magies, le sucre, et les légumes qui viennent de Sikasso. En plus le coût est abordable ».

A Kidal, au nord du pays, des transporteurs confirment également la reprise timide du trafic sur certains axes routiers menant à la ville de Kidal. Modibo Diané, est membre Transporteurs Routiers de la région. Selon lui, « les petits véhicules, les camions circulent librement. Certains camions sont escortés par les militaires de Gao à Kidal ou encore vers la frontières algérienne ». Il précise cependant que « les routes allant à Aguelhoc et Tessalit ne sont fréquentées que par les militaires. Et le tronçon de Kidal à Ménaka n’est toujours pas ouvert ».

Selon des habitants, les prix de certains produits alimentaires ont connu une baisse grâce à cette reprise du trafic routier. Toutefois, il faut souligner que les voies menant à Ménaka restent bloquer depuis plusieurs mois.

Source : Studio Tamani