Opérations de la Banque mondiale en 2023 : 200 milliards de FCFA décaissés par le Mali

Les travaux de la session politique de la revue conjointe de la performance du portefeuille des programmes et projets financés par la Banque mondiale au Mali ont pris fin le 23 janvier 2024, sous la présidence du ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou.

Des échanges, il ressort que le portefeuille de la Banque mondiale a été performant pour l’année fiscale 2023, avec un taux de décaissement de 36,7%, soit plus de 200 milliards de F CFA pour le Mali. Ce montant a permis de fournir de l’électricité à plus de 300.000 personnes en milieu rural et de réaliser plus de 1.000 kilomètres de pistes rurales. «Ces ressources ont contribué à tripler l’utilisation des services de santé dans les zones couvertes», a déclaré Clara de Souza, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali.

Après avoir remercié la Banque mondiale pour avoir conduit ces opérations conjointement avec la partie malienne, le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a précisé que les contraintes majeures identifiées et relevées lors des travaux de la session technique sont d’ordre institutionnel, sécuritaire et/ou opérationnel.

Selon lui, la mise en œuvre effective des recommandations issues de la présente revue permettra de les résoudre définitivement et d’améliorer significativement la performance du portefeuille actif. « Le Mali a, en effet, atteint un taux de décaissement exceptionnel de 36.9% le plaçant en tête de peloton, loin devant les autres pays de la zone Afrique de l’Ouest et du Centre, voire de la zone Afrique », a-t-il déclaré.

Ousmane BALLO

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *