Fouilles du BVG à la mairie de Karan : des irrégularités décelées…

9 252 642 FCFA, ce sont là des irrégularités financières que le Bureau du Vérificateur général a relevées dans la gestion de la commune urbaine de Karan, cercle de Kangaba et dont le rapport a été publié le 29 janvier 2024.

Selon le document, la présente vérification financière a pour objet la gestion de la commune urbaine de Karan (CUK) au titre des exercices 2020, 2021 et 2022. « Elle a pour objectif de s’assurer de la régularité et de la sincérité des opérations de recettes et de dépenses ainsi que de la conformité des actes des organes délibérant et exécutif de la commune. Les travaux de vérification ont porté sur la mobilisation des recettes et leur reversement, l’exécution des dépenses, la gouvernance administrative, l’état civil et la comptabilité-matières », ajoute le rapport.

Au cours de cette vérification financière, le BVG a constaté des irrégularités financières d’un montant total de 9 252 642 FCFA. « Elles portent sur le paiement de travaux et d’équipements non conformes ordonné par le maire, le paiement des dépenses d’achat de matériaux et équipements non fournis et de travaux non exécutés, la passation irrégulière de marché de prestation intellectuelle et la non-application de pénalités de retard sur des marchés exécutés.

Les faits relevés dans le rapport de vérification et qui sont susceptibles de constituer des infractions à la loi pénale et à la législation budgétaire et financière concernant ces irrégularités financières ont été dénoncés au procureur de la République chargé du Pôle national économique et financier et transmis au président de la Section des Comptes de la Cour suprême », précise-t-il.

Ismaël Traoré

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *