BCEAO : les taux directeurs relevé…

Dans la zone Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), le taux minimum de soumission aux appels d’offres d’injection de liquidité est passé de 3,25% à 3,50% et celui du guichet de prêt marginal de 5,25% à 5,50%.

« Au plan régional, la BCEAO a relevé de 25 points de base ses taux directeurs, pour compter du 16 décembre 2023. Cette décision intervient dans un contexte où les risques d’un retour des tensions inflationnistes sont en hausse, en lien avec la montée des incertitudes tant au niveau international que régional. Elle tient également compte des tensions sur les comptes extérieurs de l’Union. Ainsi, le taux minimum de soumission aux appels d’offres d’injection de liquidité est passé de 3,25% à 3,50% et celui du guichet de prêt marginal de 5,25% à 5,50% », peut-on lire sur le Bulletin mensuel des statistiques de la BCEAO, réalisé en décembre 2023 et publié le 1 Février 2024.

Du document, il ressort que sur le marché monétaire régional, le refinancement accordé par la BCEAO a atteint 8.440,8 milliards de Francs CFA en décembre 2023, contre 7.394,8 milliards de Francs CFA  un mois plus tôt, soit une hausse de 14,14%. « Le taux moyen pondéré des adjudications hebdomadaires de liquidité est ressorti à 5,13% en décembre 2023 contre 4,05% en novembre 2023. Quant au marché interbancaire de l’UEMOA, il a enregistré une baisse du volume des échanges au cours du mois de décembre 2023. Toutes maturités confondues, le volume moyen hebdomadaire des opérations est passé de 804,1 milliards en novembre 2023 à 569,1 milliards en décembre 2023, soit un repli de 29,2%. le taux moyen pondéré est ressorti à 5,56% en décembre 2023, contre 5,03% le mois précédent », peut-on lire dans le document.

De même la BCEAO estime que les résultats de l’enquête sur les conditions de banque indiquent une hausse des taux d’intérêt débiteurs des banques en décembre 2023 par rapport au mois précédent. « Hors charges et taxes, le taux d’intérêt débiteur dans l’Union est ressorti en moyenne à 6,92% en décembre 2023, contre 6,82% en novembre 2023. S’agissant des taux d’intérêt créditeurs des dépôts à terme, ils se sont accrus, ressortant en moyenne à 5,48% en décembre 2023, contre 5,19% en novembre 2023 », souligne-t-elle.

Au cours du mois de décembre 2023, la BCEAO précise que l’indicateur du climat des affaires est demeuré au-dessus de sa tendance de longue période, ressortant à 101,1, traduisant le maintien de la confiance des chefs d’entreprise sur l’orientation favorable des activités. « Les principaux indicateurs d’activités sont ressortis en hausse en décembre 2023. Ainsi, comparé au même mois de l’année précédente, l’indice du chiffre d’affaires dans les services marchands s’est accru de 6,2% contre 5,2% un mois plus tôt. La production industrielle a progressé de 4,2% en décembre 2023, après une hausse de 4,0% en novembre 2023. S’agissant des activités commerciales, elles se sont accrues de 3,2% au cours du mois sous revue, après une progression de 3,1% le mois précédent», ajoute-t-elle.

Pour ce qui concerne le taux d’inflation en glissement annuel, il est ressorti à 2,5% en décembre 2023, contre 2,4% en novembre 2023 et 2,1% en octobre 2023. « La légère hausse de l’inflation est observée principalement au niveau de la composante des produits alimentaires (+2,8% contre +2,3%). L’évolution des prix observée au niveau des produits alimentaires, au mois de décembre 2023, s’explique essentiellement par la remontée des prix des céréales ainsi que des tubercules et plantains », conclue-t-elle.

Ousmane BALLO

Source : Le Capital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *