Politique monétaire et inflation : le cas du Mali !

La Banque africaine de développement a publié son Rapport Pays 2023-Mali. De ce document, il ressort qu’au Mali, l’inflation a poursuivi sa dynamique de hausse en 2022. Elle est passée à 9,7% en 2022 contre 3,9% en 2021 à cause de l’embargo et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qui ont entrainé́ une pression sur l’approvisionnement du Mali en produits alimentaires et énergétiques.

En réponse aux tensions inflationnistes, la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a opéré́ trois relèvements successifs de 25 points de base de ses taux directeurs en 2022, dans le but de ramener progressivement l’inflation dans l’intervalle cible de la Banque centrale (1% à 3%) sur le moyen terme (à compter du 16 décembre 2022, le taux minimum de soumission aux appels d’offres d’injection de liquidité est de 2,75%, et le taux du guichet de prêt marginal est de 4,75%.

Ousmane BALLO

Source : Le Capital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *