27 ans des mines de Barrick Gold au Mali : une contribution de plus de 6 037 milliards FCFA…

Dans un communiqué de presse publié le 27 janvier 2024, Mark Bristow, Président Directeur Général de Barrick Gold Corporation, a déclaré que pendant 27 ans,  les mines de Barrick ont contribué à hauteur de près de $10 milliards (plus de 6 037 milliards FCFA) à l’économie malienne sous forme de taxes, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux.

«Barrick Gold Corporation (NYSE:GOLD) (TSX:ABX) et son prédécesseur, Randgold Resources, ont été un valeureux partenaire pour le Mali pendant 27 ans et, face à de nombreux défis, elle continue de travailler sans relâche avec le gouvernement de transition du Mali et les parties prenantes locales pour definir une nouvelle vision de l’industrie minière du pays afin de le promouvoir en tant que destination d’investissement», a déclaré le Président Directeur Général Mark Bristow dans un communiqué publié le 27 janvier 2024.

Dans le même document, l’on peut lire : « S’adressant aux médias aujourd’hui, Bristow a déclaré qu’au cours de cette période, les mines de Barrick ont contribué à hauteur de près de $10 milliards à l’économie malienne sous forme de taxes, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux.  Au cours des 10 dernières années, les mines de Loulo, Gounkoto et Morila ont contribué entre 5% et 10% du PIB du Mali et au cours de la vie de Loulo-Gounkoto, l’État a reçu plus de 70% des retombées économiques que ces mines ont générées.  Barrick a également développé une base de compétences locales de classe mondiale, comme en témoigne le fait que son complexe phare de Loulo-Gounkoto est géré par une équipe entièrement malienne ».

Le communiqué précisément également qu’en tant que complexe minier de premier rang, Loulo-Gounkoto se classe parmi les plus grands producteurs d’or au monde, et son rendement solide et constant en fait un contributeur majeur aux résultats de Barrick.  « Cette année, les forages fructueux sur les projets avancés, ont plus que compensé les réserves épuisées par l’exploitation minière, tandis que la poursuite de l’exploration a permis d’identifier de nouvelles cibles hautement prioritaires ayant le potentiel de fournir la prochaine génération de découvertes de classe mondiale du district minier de Loulo », souligne le document.
Il ressort du même document qu’au cours du dernier trimestre 2023,  l’extension de 60 mégawatts du parc solaire de Loulo et son nouveau système de stockage d’énergie par batteries ont été mis en service, conformément à l’engagement global de Barrick d’accroître sa consommation de sources d’énergies renouvelables. « Ses projets de développement communautaire comprenaient l’achèvement d’un système de distribution d’eau qui desservira 13,000 personnes dans le village de Kunda », conclut Barrick Gold Corporation dans son communiqué.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *