Dembélé Madina Sissoko à Mali Kura Tassira : des projets structurants en vue

Mme Dembélé Madina Sissoko, le ministre des Transports et des Infrastructures, était l’invitée de l’émission « Mali kura taasira 2 ». Elle a évoqué différents sujets dont les multiples projets et réalisations initiés par l’Autorités de la transition.

Au cours de cet entretien, Mme le ministre des Transports et des Infrastructures a déclaré que les principales réalisations de son département ont permis de relancer le trafic ferroviaire entre Bamako Kayes depuis le 23 juillet 2023. L’économie régionale sera assurément stimulée par la reprise du train attendue par nos concitoyens, en particulier de la Cité des rails.

Aussi, Mme Dembélé a précisé que son département avait déjà mis en place un plan d’urgence qui a permis la restauration de plusieurs gares entre Bamako et Kayes, ainsi que des ponts tels que Mahina, Galougou et Toukoto. Autre précision : « Nous avons eu à réparer les deux locomotives, les fourgons voyageurs et les générateurs. ».

Toujours sur ce chapitre, le ministre des Transports a indiqué que : « le train de voyageurs a fait le 24 novembre 2023 un déraillement à 9 km de Mahina à cause d’un rail cassé. Cependant tout est en œuvre la reprise du trafic ».

Bonne nouvelle : des négociations en Russie pour construire une voie lucide et acheter des locomotives pour une nouvelle voie standard, a révélé Mme Dembélé.

Elle a, par ailleurs, indiqué qu’il y a eu la création d’une plateforme numérique qui va permettre de faciliter les traitements, la transmission de toutes les données reçues dans le cadre de la production des documents de transports.

Dans les perspectives pour l’année 2024, le ministre des Transports et des Infrastructures a déclaré que son département a plusieurs projets structurants et innovants dans le secteur des transports. Il s’agit notamment de la confection du permis biométrique, la digitalisation des cartes délivrées aux compagnies de transports pour éviter les fraudes. Pour la navigation fluviale qui est saisonnière sur le fleuve Niger de Koulikoro à Gao, Mme Dembélé Madina Sissoko a indiqué que l’événement tragique du 7 septembre 2023 (attaque du bateau Tombouctou) a interrompu le trafic.

Projets structurants et innovants

Evoquant le transport urbain, Mme Dembélé a révélé qu’elle a eu des contacts avec son homologue de la Russie pour la réalisation de deux lignes de tramway de Sanankoroba à Kati pour une première ligne, et de Ouezzindougou à Moribabougou pour la deuxième ligne.

Le transport aérien ? Le ministre Madina Sissoko a annoncé la création prochaine d’une compagnie nationale. « Nous avons beaucoup d’aéroports. Nous devons mettre l’accent sur les vols domestiques et ensuite sous-régionaux. Nous avons ciblé des Avions de transport régional (ATR) qui semblent être économiques pour les vols domestiques et sous-régionaux ».

Dans le domaine des infrastructures routières, le ministre a indiqué que son département a également pour mission d’assurer le désenclavement. Ainsi, plusieurs travaux ont été réalisés. Elle a évoqué notamment la réalisation du tronçon Tour d’Afrique-Yirimadio avec le viaduc, et son interconnexion au troisième pont de Bamako, la voirie urbaine de Sikasso et celui de la route Katilé-Kadiolo-Zégoua. Y comprennent le bitumage de certaines voies menant à des quartiers rajoutés à Bamako, ainsi que le vaste programme de réhabilitation du réseau routier existant dont les travaux sont en cours d’exécution.

Ce n’est pas tout. Il y a également l’élargissement des ouvrages d’assainissement le long des routes et le redimensionnement des caniveaux. « Comparée aux années précédentes, le réseau routier a connu une nette amélioration…», a fait remarquer le ministre.

En plus des acquis de gros efforts sont en cours dans tout le pays pour la construction d’infrastructures routières. On retient, entre autres, la route Sévaré-Mopti, le contournement de l’aéroport de Mopti, la réalisation de cinq kilomètres de voiries urbaines à l’intérieur de Sévaré.
« En 2023, nous avons lancé le projet de la réalisation de la route Banankoro-Dioro pour une longueur de 45 km, la rénovation des tronçons Kayes-Diéma et Kati-Diédieni qui est en cours. Au niveau de la Région de Ségou, les travaux sont en cours pour pouvoir rentrer à Mopti via Ségou », a déclaré le ministre Madina Sissoko. Il est également prévu l’extension des routes interurbaines et le désenclavement des villages producteurs.

Cependant, le ministre des Transports et des Infrastructures dira que le facteur humain constitue 82% des problèmes dans la mise en œuvre des grands projets. Un appel pressant de Madina Sissoko : « Il est demandé aux usagers de respecter le Code de la route et aux occupants de l’emprise des voies de les libérer pour que les projets puissent être réalisés dans les brefs délais ».

Mémé Sanogo

Source : L’Aube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *