Niger : le Premier ministre accuse la CEDEAO de mauvaise foi

Le 25 janvier 2024, le Premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine, a accusé la CEDEAO de mauvaise foi.  Au même moment, l’organisation venait de rater des échanges qu’elle devrait avoir avec les autorités de la transition.

« La CEDEAO se défile, plutôt que d’assumer un dialogue constructif avec le Niger », a déclaré Ali Lamine Zeine.

Un peu plus tard, l’organisation sous-régionale a publié un communiqué dans lequel elle affirme que sa délégation a passé toute la journée du jeudi, le 25 janvier 2024, à l’aéroport d’Abuja, prête à se rendre à Niamey au Niger et que le vol spécial n’a pu être effectué.

Toutefois, l’organisation a présenté ses regrets aux autorités nigériennes et les assure qu’une nouvelle date serait trouvée.

Pour rappel, La commission de la CEDEAO devait échanger avec les militaires au pouvoir au Niger concernant la durée de transition et la levée des sanctions.

IT / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *