Mali : le CNT salue la décision du Gouvernement relative à la fin de l’Accord d’Alger

 « Le Président du Conseil national de Transition, les membres du Bureau et de la Conférence des Présidents, ainsi que l’ensemble de leurs collègues ont suivi avec satisfaction et fierté les communiqués nº 64 et n° 65 du 25 janvier 2024 du Gouvernement de la Transition », peut-on lire dans un communiqué rendu public ce vendredi 26 janvier 2024, par le Conseil national de Transition (CNT).

Dans ledit communiqué, le CNT précise : « En effet, le Gouvernement de la Transition, à travers ces communiqués patriotiques, dénonce avec vigueur la posture inamicale de la République Algérienne Démocratique et Populaire ainsi que la multiplication d’actes tendancieux portant atteinte à la sécurité et à la souveraineté nationales. En outre, en soutien au Gouvernement de la Transition, les membres du Conseil national de Transition ont pris acte de l’inapplicabilité absolue du caduc Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger signé en 2015 pour toutes les bonnes raisons qu’il vient d’exprimer ».

Le Conseil national de Transition se réjouit particulièrement de ces décisions historiques et hautement patriotiques du Gouvernement de la Transition qui mettent fin avec effet immédiat au caduc Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. « Le Conseil national de Transition félicite le Gouvernement de la Transition sous le leadership éclairé du Président de la Transition, Son Excellence Colonel Assimi GOITA, Chef de l’Etat, pour son attachement ferme à la souveraineté du Mali qui concrétise la volonté du peuple malien en mettant ainsi fin à ce caduc accord qui portait tous les germes de partition de notre chère patrie

Le Conseil national de Transition réaffirme sans réserve sa solidarité avec le Gouvernement de la Transition. Il s’érige avec véhémence contre l’attitude adoptée depuis un certain temps par les autorités algériennes contre notre pays dont l’illustration parfaite a été le comportement peu orthodoxe et inamicale lors du dernier sommet du Mouvement des Non-alignés à Kampala en Ouganda », ajoute le CNT, avant de réitérer sa disponibilité pour accompagner le Gouvernement de la Transition dans la poursuite des travaux du Dialogue Direct Inter Malien et exhorte toutes les parties prenantes à un engagement patriotique et à une participation pleine et entière à la réussite de l’initiative de paix prônée par le Chef de l’Etat, seul gage pour la réconciliation et la paix entre maliens.

IT / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *