Retards et absentéisme : l’UNTM soutient le ministre du travail dans son combat

Le ministre du travail de la fonction publique et du dialogue social veut mettre fin aux retards et à l’absentéisme dans les services publics. Dans une note circulaire il a déploré les absences et les retards constatés avant et après les jours de fêtes légales et ceux fériés, chômés et payés. Il exige un changement de comportement et une prise de conscience citoyenne, civique et professionnelle.

Selon le ministre du travail Dr. Fassoun Coulibaly, cette situation devient de plus en plus préjudiciable aux intérêts des citoyens, usagers des services publics. Il appelle les Chefs des services publics, à veiller au respect strict des dispositions de la loi relative aux fêtes légales en République du Mali.

Il rappelle en outre que le fonctionnaire a le devoir d’occuper le poste qui lui est confié. Ce dernier est tenu dit-il « à respecter ponctuellement l’horaire de travail et d’accomplir avec assiduité toutes les obligations que lui impose l’exercice de ses fonctions ».

Le ministre Coulibaly ajoute que la durée effective de travail ne pourra excéder 40 heures par semaine dans les services publics, établissements publics et collectivités territoriales.

Ainsi, le Chef du département demande à tous les Chefs de services, la mise en place de mécanismes permettant de contrôler le retard et 1’absentéisme des agents dans les services publics.

Des syndicats approuvent la décision

« On ne peut pas développer un pays tant que les travailleurs ne sont pas assidus et dévoués au travail ». C’est ce qu’a déclaré Issa Bengaly, secrétaire administratif de l’Union nationale des travailleurs du Mali UNTM. Pour les responsables de la centrale syndicale, les travailleurs de l’administration publique doivent respecter les heures et se mettre véritablement au service des usagers.

Source : Studio Tamani

72 Replies to “Retards et absentéisme : l’UNTM soutient le ministre du travail dans son combat”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *