En plein désert algérien Expulsions massives et forcées des Maliens

L’Algérie a procédé à des expulsions massives et forcées en plein désert de migrants maliens qu’elle a amené par bus et camions vers les frontières de l’extrême sud du pays. La répression à l’œuvre en Algérie, depuis plus d’un an, à l’encontre des étrangers est montée d’un cran. Le sort incertain des migrants a provoqué inquiétude et indignation. Le cri d’alarme est venu de Maliens qui ont lancé la semaine dernière un appel urgent  indiquant qu’ils sont en danger de mort. Ni argent, ni nourriture, encore moins de médicaments. Ceux-ci sont raflés et expulsés dans le désert, sans eau ni nourriture. Au cours des rafles, les policiers les ont délesté de tout ou presque : téléphone portable, vêtements… D’où l’urgence de fournir une aide alimentaire aux personnes bloquées, et dans le meilleur des cas un rapatriement au pays.

On assiste à un vrai durcissement de la politique algérienne.  Mais le fait que le voisin s’en prenne de la sorte aux migrants maliens a créé un choc. Combien sont-ils ?  Aucune estimation n’est disponible pour l’instant.

Nombreux  migrants maliens en transit étaient employés sur les chantiers.  Les Maliens n’ont pas besoin de visas pour séjourner en Algérie.

Source : L’Informateur

One Reply to “En plein désert algérien Expulsions massives et forcées des Maliens”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *