Réunion sur la situation de Dengue : Plus de 500 cas enregistrés dans le pays

Depuis l’annonce  de  l’apparition  de  la dengue  au Mali  il y’a  plus de 3 mois,  le ministère de la Santé conduit  par le  Colonel  Assa Badiallo Touré  et  ses partenaires  continuent  d’intensifier  les  campagnes de sensibilisation à l’égard de  la population.   À  cet  effet,  au cours    d’une    réunion  d’experts   tenue  la semaine  dernière,    537 cas   positifs  de dengue  auraient  été  notifiés dans  le  pays  et  confirmés   par  les services  de santé   dont  la plupart des cas,   seraient  à  l’origine  de l’insalubrité  de   nos entourages  qui  serviraient   très  souvent,  de refuges  pour   les  moustiques, porteurs  de virus.

Dans  les locaux du ministère  de la Santé,  ils   étaient   tous, spécialistes  de  santé, infectiologues  et  représentants  des  partenaires  du  département  à  prendre  part,  la  semaine dernière,  à  une  réunion  de sensibilisation  et  d’information  sur  l’évolution  de  la dengue  au Mali.   La  restitution  de  ces  travaux  d’experts   ont  par la suite,   fait  l’objet  d’une  conférence  de presse  Co-animée  entre  autres,  par le  directeur  général  du ministère  de  la  Santé,   Dr. Cheick  Tidiane  Traoré,  les  infectiologues,  Dr. Garan Dabo  et   Pr. Sounkalo  Dolo.   En  effet,  les  conférenciers  ont tout  d’abord  déploré  la   baisse  des  mesures  préventives  prises   contre  ladite   maladie   qui  continue  de  faire  de   ravages importants  au  sein  des  populations.   Avant   de  pointer  du  doigt    l’insalubrité  de  notre  environnement  comme  étant,  un facteur   à  risques  de propagations  du  virus.    Aussi,    ils  estiment  que    537  cas  positifs  de dengue  ont  été  enregistrés   par   les services de santé  dont    6 cas  de décès,   sont   enregistrés   au niveau  de  nos   différentes  formations  sanitaires  du  pays.    À  en croire  les   conférenciers,    ces  6   cas  seraient   relevés   sur  la   base   des malades  ayants  manifestés   des  signes  de complications  graves  de  la maladie   ajoutant   que  les  prélèvements  desdits  cas  auraient   concernés    18 districts sanitaires sur  65   fonctionnels   dont    1cas  a  été  importé à  Mopti,  au centre.     De loin,   les infectiologues,  ont  fait  savoir  qu’il  y’a 4 types  de virus    identifiées  chez  l’homme notamment,  il s’agit   de   dengue 1,  dengue 2,  3  et  4,   et  de rassurer    au passage,   que   le  5ème virus  aurait  été  découvert    aux  singes  qui   jusque-là,   ne semble pas  encore  fait  de  victimes   au  sein  des  populations.   Partant,  ils  ont  invité   les  citoyens   à  ne   pas   s’auto-soigner, une  fois  été  déclarés  positifs   de  dengue   et   surtout   d’assainir   à  tout  moment,  son  environnement  qui  serait  un  facteur  de  contaminations  massives  de l’épidémie.   Et   de   laisser   entendre  qu’un ( 1)  cas  est  une épidémie,  car  expliquent-ils, c’est à partir de ceci  que  plusieurs moustiques peuvent  s’abreuver,  avant  de contaminer  d’autres personnes.    Rappelons   que   la dengue   est    une  maladie  hémorragique  virale,  transmissible  à  l’homme par  les  moustiques  et  son  combat  devrait   être   une affaire  de  tous,  puisqu’il  s’agit  là,  d’un problème de santé  publique.

Yacouba   COULIBALY

Source : L’Alternance

4 Replies to “Réunion sur la situation de Dengue : Plus de 500 cas enregistrés dans le pays”

  1. I have seen a lot of useful elements on your site about personal computers. However, I’ve the judgment that laptop computers are still more or less not powerful more than enough to be a sensible choice if you usually do jobs that require a great deal of power, for instance video editing. But for internet surfing, word processing, and quite a few other prevalent computer functions they are just great, provided you cannot mind the tiny screen size. Many thanks for sharing your notions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *