Mali : Hera Fondation rappelle la responsabilité des médias sur la protection des droits de la femme

Dans le cadre de la commémoration des 16 jours d’activisme, la Fondation « Hèra », en collaboration avec ses différents partenaires, a organisé un atelier de discussion sur la cybercriminalité envers les femmes, une autre forme de violence basée sur le genre. Ainsi, à travers trois panels, la Fondation a initié un cadre de discussion autour des causes, actes, poursuites, répression, protection et prévention liés aux phénomènes. C’était à la Maison de la Presse.

Ce sont de panels de haut niveau qui ont été mis en place pour mieux débattre de ce sujet hautement sensible, mais aussi d’une importance capitale. Trois thématiques étaient au cœur de cette discussion. Il s’agit des violences basées sur le genre dans les médias et les réseaux sociaux ; la répression des atteintes aux droits des femmes dans les médias et les réseaux sociaux ; la protection, la gestion des données à caractère personnel dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) à l’égard des femmes et des filles.

De même, de hautes personnalités ont été invités pour animer le débat. Ainsi, le premier Panel a été animé par Paul Ivan Biligha, Directeur général des éditions juridiques Hera et Chiaka Doumbia, Journaliste au journal ‘’Le Challenger » » et Expert cybercriminalité. Le deuxième Panel a été animé par Mohamed Saïdou Séné, Magistrat JPCE Kimparana ; Pr. Abdoulaye David Sow, de l’Université Gaston Berger St Louis du Sénégal (en ligne), Me Tall Nadia Biouele, Avocate associée senior Hèra conseils ; et Adama Coulibaly, procureur près du pôle spécialisé anti -cybercriminalité. Et le dernier Panel a été animé par Me Léon Patrice Sarr, Avocat senior LPS Lawyers ; Mohamed Saïdou Séné, Magistrat JPCE Kimparana ; Pr. Abdoulaye David Sow, de l’Université Gaston Berger St Louis du Sénégal (en ligne), et Adama Coulibaly, procureur général près du pôle spécialisé anti -cybercriminalité.

Pour Hèra fondation, initiatrice de cette activité, à l’ère de l’information, les médias en général et les médias sociaux en particulier sont de plus en plus sollicités pour commettre des infractions contre les droits des femmes de même que les hommes de médias sont mis à contribution, parfois à leur insue, ou par ignorance dans les projets criminels contre les droits des femmes.

Selon Me Tall Nadia Biouélé, cette situation résulte d’une certaine ignorance des enjeux et des implications juridiques, notamment par les hommes de médias, de certaines publications, affirmation ou articles publiés dans leurs journaux ou pages de réseaux sociaux. « Pourtant, les médias sont un puissant vecteur de changement de perception et de comportements sociaux », dit-elle.

Du coup, dira la présidente de Hera, les médias doivent plutôt contribuer à la protection des droits des femmes contre les pires infractions ou violences à l’endroit de leur dignité ou de leur intégrité physique ou morale, mais aussi à jouer un rôle d’alerte et d’éducation, voire de sensibilisation, dans le cadre de la prévention des violences à l’égard des femmes et des filles.

Elle a, par la suite, rappelé aux hommes de médias leur responsabilité pénale dans la diffusion d’article ou de publications portant violence à l’égard des femmes et des filles, leur responsabilité sociétale dans la promotion, la protection des droits des femmes et dans la lutte contre les violences basées sur le genre et leur rôle crucial dans la prévention par la sensibilisation contre la commission de telles violences.

Amadou Kodio/Afrikinfos-Mali

2 Replies to “Mali : Hera Fondation rappelle la responsabilité des médias sur la protection des droits de la femme”

  1. An impressive share, I just given this onto a colleague who was doing a little bit evaluation on this. And he actually purchased me breakfast because I discovered it for him.. smile. So let me reword that: Thnx for the deal with! But yeah Thnkx for spending the time to discuss this, I really feel strongly about it and love studying more on this topic. If attainable, as you change into expertise, would you mind updating your blog with more details? It is extremely helpful for me. Large thumb up for this blog submit!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *