Mali : une enquête ouverte contre Algabass AG Intalla et autres pour des actes de terrorisme

Le Procureur général près la cour d’appel de Bamako informe l’opinion publique nationale et internationale, que de l’exploitation de renseignements à lui transmis, il appert la constitution entre certains individus d’une association ayant pour but de semer la terreur, de porter atteinte à l’unité nationale, à l’intégrité territoriale et à ternir l’image des Forces Armées Maliennes (FAMa)

Ces faits révélés étant d’une extrême gravité sont susceptibles de constituer des infractions présumées d’associations de malfaiteurs, d’actes de terrorisme, de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme de détention illégale d’armes de guerre et de munitions et de complicité de ces mêmes faits.

Le Procureur général près la cour d’appel de Bamako rappelle que de tels agissements ont provoqué et sont susceptibles de provoquer des victimes civiles et militaires mais surtout vise à faire douter de la capacité des Famas à exécuter leur mission de défense de l’intégrité du territoire et d’assurer la sécurité des personnes et des biens.
Le Procureur général près la cour d’appel de Bamako porte à la connaissance de la population qu’il a instruit au Procureur de la République du Pôle Judiciaire Spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée l’ouverture d’une enquête contre les leaders terroristes mais aussi d’autres membres signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issus du processus d’Alger ayant basculé dans le terrorisme à savoir:

Alghabass Ag Intalla ; Bilal Ag ACHERIF;
Ibrahim Ould HANDA :
Fahad Ag Almahmoud;
Iyad Ag GHALY alias Abou Al Fadal ou Fadel ;
Hanoune Ould Ali :
Mohamed Ag Najim :
Achafagui Ag Bouhada;
Housseine Ould Ghoulam;

Amadou Barry alias Amadou KOUFFA et tous autres auteurs, coauteurs et complices pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.
Le Procureur général près la cour d’appel de Bamako appelle les populations au calme, à la vigilance et les invite à fournir à la justice toute information susceptible de l’aider dans la conduite des enquêtes.

Fait à notre cabinet le 28 Novembre 2023
Le Procureur général,
Hamadoun dit Balobo GUINDO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *