Burkina: une soixantaine de terroristes tués dont une dizaine de chefs

Ouagadougou, 26 nov. 2023(AIB)-Les Forces combattantes ont mené en début de semaine, plusieurs offensives aériennes et terrestres dans la province du Koulpelogo (Centre-est), lesquelles ont permis de neutraliser une soixantaine de terroristes dont une dizaine d’importants cadres terroristes, a appris l’AIB auprès de sources sécuritaires.

Suite à l’attaque, le 19 novembre 2023, d’une position des VDP à Kogloré(près de Ouargaye) par des terroristes affiliés au Groupe dit de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM), l’armée burkinabè a engagé des offensives.

Après plusieurs jours d’assauts terrestres et aériens, le bilan provisoire est déjà fort appréciable.

En effet, selon les sources de l’AIB, on dénombre une soixantaine de malfaiteurs tués.

Parmi eux, se trouvent une dizaine de chefs terroristes, précédemment recherchés activement par les services de renseignement.

On peut citer Nourdine, Diao Djibo, Bandé Issa Hassane, Abou Hourera, Zoulhaidaini et Abdoul Galiki, tous des cadres de la base d’Abdoul Bachirou mais qui officiaient dans la forêt de Nouhao.

Diao Boukari alias Abdoul Djalil, cadre terroriste de la base de Niangdin, a également été tué par l’armée burkinabè, lors des opérations.

Notons que le nommé Abou Hourera (27ans) a dirigé plusieurs attaques contre des positions de VDP à Bané, à Oumnoghin, à Ouargaye, à Yargatenga et sur la RN17 dans les environs de Sablogo.

Enfin, Abou Hourera a conduit des opérations de déguerpissements de villages dans les communes de Bittou, Bané, Lalgaye, Ouargaye, Sangha et Yargatenga.

D’après les interlocuteurs de l’AIB, les Forces combattantes continuent de maintenir la pression sur les criminels dans tous les groupements de forces.

Source : AIB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *