Mali : la Dengue devenue une affaire d’État

Ce fléau qui multiplie discrètement les victimes dans notre pays mérite enfin l’attention et le suivi qu’il faut après 3 mois de présence. Apparue en 2021, cette maladie du moustique-tigre avait longtemps disparu des radars avant d’effectuer son retour au Mali en septembre dernier. Le Gouvernement, qui faisait régulièrement le point de la Covid 19 en a provoqué un agacement durant des semaines. Et pour cause, alors que dame Corona, qui avait changé l’ordre mondial en 2020 est classée de faible ampleur par l’OMS, le conseil des ministres continuait de faire le point. Situation que notre rédaction a maintes fois dénoncée afin que les choses soient rétablies au sommet de l’Etat et dans leur contexte.

Une communication alors limitée faisant office de gros paradoxe alors que la dengue faisait des ravages en refaisant surface. Il aura donc fallu une hausse des contaminations pour que KOULOUBA prenne le mal à son compte. En effet, la courbe de ce qu’il convenait de suivre de près est en croissance au Mali avec plus de 300 cas positifs dont 12 cas graves confirmés à la date du 9 novembre, selon les chiffres d’autorités sanitaires. Finalement, les 2 derniers conseils des ministres ont consacré un chapitre à cette montée en puissance du moustique. Une attente finalement comblée qui permet tout au moins à la population de prendre la mesure du danger et d’en comprendre les enjeux.

Les autorités se contentent certes pour l’heure de dévoiler chaque semaine des  chiffres et d’exhorter les populations à la prudence, mais il s’agit déjà d’une démarche exceptionnelle dans une sous-région où aucun pays n’en fait de même alors que la problématique se pose avec autant d’acuité dans plusieurs pays frontaliers du Mali.

Quoi qu’il en soit, avec plus de 2.406 cas suspects pour 336 cas positifs et 12 cas graves enregistrés par les services de santé à la date du 9 novembre 2023, l’heure est grave. Notre rédaction invite chacun à prendre les dispositions pour éviter d’être exposé.

 I KEITA

Source : Le Témoin

150 Replies to “Mali : la Dengue devenue une affaire d’État”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *