Campagne agricole : quand les annonces du gouvernement suscitent l’espoir des cotonculteurs

Le Président Assimi Goïta a annoncé des mesures pour booster les récoltes et réussir la campagne agricole 2023-2024, ce lundi 5 juin. C’était lors du Conseil supérieur de l’agriculture.

Parmi les annonces faites par le Président de la transition figure le prix de l’engrais organique qui s’élève désormais à 3000F. Le Colonel Assimi Goita précise que le sac de 50 kilogrammes d’engrais minéral subventionné est à 15.000F pour le système coton et 14 000 F pour les autres zones de production. Selon lui, cette décision concerne le premier choix de la production cotonnière pour la campagne 2023-2024.

La campagne dernière a connu diverses contraintes notamment les coûts élevés des intrants et leur disponibilité tardive sur le territoire national. L’insécurité et l’invasion massive des insectes ont occasionné de pertes chez les paysans.

Dix milliards pour les subventions d’intrants

Pour ainsi soulager ces derniers, le Président Goita a décidé que l’État injectera près de 10 milliards de FCFA à la prise en charge des crédits des intrants sur les superficies de coton au titre de l’année précédente.

Le Chef de l’État a par ailleurs salué le bilan de la campagne passée avec une production agricole de plus 8 millions 819 mille tonnes. Pour rappel, l’année dernière, le Mali s’est classé 3ème producteur de coton en Afrique de l’Ouest avec une production cotonnière de 390 mille tonnes. Pour cette campagne, la CMDT envisage une production de 780 mille tonnes de coton. Le kilogramme s’engage à acheter le coton aux producteurs à 295 francs au lieu de 285 francs l’année dernière.

Une note d’espoir

Les cotonculteurs accueillent avec « espoir » cette nouvelle mesure annoncée par le gouvernement. L’union des producteurs de coton de Kadiolo estime qu’ « une grande partie de leurs préoccupations a été prise en compte ».

Source : Studio Tamani