Révision constitutionnelle : le MPR sonne la grande mobilisation pour le référendum

Le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) s’engage à fond pour la révision constitutionnelle en cours. Le parti sonne, à cet effet, une mobilisation générale et appelle les Maliens à se rendre aux urnes, le 18 juin prochain, pour dire « OUI ».

Selon le vice-président du MPR, Drissa Sangaré, ce referendum pose les germes de la Refondation du Mali.

Aussi la formation du Dr Choguel K Maïga plaide pour le « OUI » au scrutin référendaire. « Les préparatifs ont été les plus inclusifs. Ce qui ne s’est jamais passé depuis l’indépendance. Ce projet de constitution est 100% malien. Il nous donne l’espoir de pouvoir refonder notre État », soutient Drissa Sangaré, Le mouvement en appelle les maliens : «au bon sens et au patriotisme des maliens à suivre la volonté des plis hautes autorités les 18 juin 2023 ».

Pour Drissa Sangaré, le projet de constitution de la République du Mali, soumis à la censure du peuple souverain, par le biais du Référendum, prévu le 18 juin 2023 comporte des avancées majeures : « On peut citer entre autres la création du sénat, et de la cour Des comptes. La représentativité des maliens établis à l’étranger à l’assemblée Nationale, la mise en surface du rôle régulateur de nos légitimités traditionnelles, la valorisation de nos langues nationales ainsi que la prise en compte des personnes vivant avec le handicap…», précise-t-il.

Il a également salué la pertinence du Programme d’Action Gouvernementale qui a retenu parmi ses axes prioritaires les réformes politiques et institutionnelles.

Pour sa part la présidente du mouvement des femmes MPR, Mme Haïdara Aminata Sy a  souligné l’engagement et le soutien indéfectible des  femmes du MPR au processus de refondation de la Nation : « « Nous, les femmes du Mali, nous nous retrouvons dans ce document qui semble être fait pour nous car nos droits y sont bien défendus. Donc, nous nous engageons à communiquer et amener les populations à se l’approprier et à voter massivement oui sur l’ensemble du territoire national ».

Pour sa part, le  Pr Issiaka A Singaré, un des responsables du parti, a indiqué que le projet de constitution présenté au peuple pour sa validation est inédit, car entièrement rédigé et finalisé par les Maliens, conformément aux recommandations des Assises Nationales de la Refondation. Il tient compte également des résultats des travaux de l’ensemble des tentatives de réforme constitutionnelle de ces trente dernières années, des conclusions des différents foras nationaux, tels que la Conférence d’entente nationale, le DNI, les ANR, etc. Tout cela dans le but de répondre aux demandes, attentes et aspirations de tous les Maliens dans leur diversité.

Mémé Sanogo

Source : L’Aube