Banque islamique de développement : le Mali obtient le poste de directeur exécutif

à la une Actualités Au Mali économie Flash infos Infos en continus

Les travaux des assemblées annuelles 2023 du Groupe de la Banque Islamique de Développement se sont tenus du 10 au 13 mai der à Djeddah en Arabie Saoudite. Notre pays s’en est sorti avec une belle moisson.

Le ministre de l’économie et des finances, Alousséni SANOU s’est entretenu avec le Président du Groupe de la Banque islamique de développement Dr. Muhammad Sulaiman Al Jasser, en marge des travaux des l’Assemblée générale des la banque islamique de développement, tenues à Djeddah en Arabie saoudite du 10 au 13 mai dernier.

Lors des échanges, le ministre de l’Economie et des Finances et le Président de la BID ont exprimé leur satisfaction des relations de coopérations historiques existantes entre le Mali et l’Institution. Ils ont échangé sur les perspectives de renforcement de cette coopération et de diversification du portefeuille d’interventions de la BID au Mali.

Le Ministre Alousséni SANOU, au nom du Président de la transition, du peuple malien et en son nom propre, a félicité le Président de la BID pour l’organisation réussie des assemblées annuelles 2023. Il l’a remercié pour le soutien constant de la BID à la République du Mali. Le ministre SANOU a chargé le président de la BID de transmettre également ses chaleureux remerciements au Royaume d’Arabie saoudite et particulièrement au Gardien des deux mosquées Saintes, Sa Majesté le Roi Salman IbinAbdel Aziz et au Prince héritier et Premier ministre du Royaume d’Arabie Saoudite, son Altesse le Prince Mohamed Ibn Salman.

Le ministre Alousséni SANOU a remercié le Président de la BID pour les appuis multiples de la Banque Islamique de Développement et ses filiales en faveur du Mali, notamment les importants financements octroyés à notre pays. Il lui a fait le point de la situation économique et sociale du Mali marquée par la persistance de défis importants. Il lui a rappelé les efforts consentis par le gouvernement dans le domaine de la gouvernance et des réformes économiques et structurelles. Avant de souligner les besoins du Mali pour un retour global de la paix et une véritable relance de l’économie.

Dans cette perspective, il a exprimé sa volonté de renforcer les axes de coopération avec la BID pour soutenir le Mali sur le plan humanitaire, de la sécurité alimentaire, l’appui au secteur de l’éducation (projet de construction de 100.000 salles de classes) et à l’agriculture (projets de micro barrages) ainsi que d’autres projets structurants. Le ministre SANOU a saisi l’occasion pour inviter le Président de la BID à visiter le Mali. Ce qui a été favorablement reçu.

Le Président de la BID a souligné toute l’importance qu’il accorde au Mali et a réitéré son engagement à renforcer sa coopération avec notre pays et compte sur le soutien du ministre de l’Economie et des Finances pour maintenir la bonne qualité des relations. Il s’est félicité de l’implication personnelle et de la disponibilité du ministre Alousséni SANOU.

A l’issue des discussions, le ministre de l’Economie et des Finances et le Président de la BID ont signé un accord-cadre d’amendement de la transition du taux de référence LIBOR vers le taux SOFR.

Auparavant, le ministre de l’Economie et des Finances a rencontré le Directeur général de la Société Islamique pour l’Assurance des Investissements et des Crédits à l’Exportation (SIACE/ICIEC), une des filiales de la BID, qui réaffirmé sa disponibilité à renforcer ses interventions au Mali.

Par ailleurs, le ministre de l’Economie et des Finances a pris part au lancement officiel des Assemblées nnuelles de la BID sous le haut patronage du Gardien des deux mosquées Saintes, Sa Majesté le Roi Salman Ibin Abdel Aziz.

Le Ministre SANOU a participé à diverses sessions de travail des gouverneurs (BID, ITFC, CIEC, ISFD, …).

En plus des questions habituelles, et à la demande du ministre de l’Economie et des Finances Alousséni SANOU, la République du Mali a obtenu le poste de Directeur exécutif de la BID pour un mandat de trois ans à travers la désignation de notre compatriote M. Diakaridia DEMBELE, Conseiller Technique au ministère de l’Economie et des Finances pour représenter six pays au sein du Conseil d’administration de la BID à savoir : le Sénégal, le Niger, la Gambie, le Burkina Faso, le Togo et le Mali.

En marge de ces assemblées annuelles, le ministre de l’Économie et des finances a multiplié les échanges auprès de divers partenaires et institutions. L’ambassadeur du Mali en Arabie Saoudite SEM. Boubacar Gouro Diall et le Consul General du Mali à Djeddah SEM Cherif BAH ont aussi participés aux travaux des assemblées annuelles de la BID aux côtés du ministre de l’Economie et des Finances.

Akhimy Maiga

Source : La Nouvelle République

1 thought on “Banque islamique de développement : le Mali obtient le poste de directeur exécutif

Comments are closed.