Des populations dans la rue pour réclamer l’électricité

À Bamako, Kolondieba, Mopti, et Gao les populations dénoncent les coupures d’électricité. Au même moment, les services de la météo annoncent de fortes vagues de chaleur.

A Bla, des manifestants ont battus le pavé pour dénoncer le manque d’électricité dans la ville. La marche est partie du rond-point à la préfecture. Sur place, ils ont remis un mémorandum au sous-préfet. Les manifestants demandent aux autorités de trouver une solution aux délestages qui ont presque plongé la ville dans l’inertie. Selon, Boubacar Samaké porte-parole de la jeunesse de Bla, « le manque d’électricité met le pays en retard ». « On demande de mettre les trois groupes électrogènes en marche 24/24h dans un délai de trois jours », prévient M. Samaké. « Même les éclairages publics ne marchent pas », rappelle-t-il avant d’ajouter qu’« ils ne baisseront pas les bras sans une suite favorable à notre demande ».

Beaucoup d’autres localités restent confrontées aux délestages. C’est le cas à Bamako, Mopti ou encore Gao.

Des dispositions sont en cours

Le président de l’association libre des consommateurs du Mali ALCOM, dénonce ce manque d’électricité. Abdoulaye Ballo rassure tout de même que des dispositions sont en cours, pour trouver une solution adéquate au problème. « Nous avons échangé avec des responsables d’EDM. On peut dire que les nouvelles sont bonnes », estime M.Ballo. « L’EDM est en train de rendre disponible des compteurs plus adaptés à la consommation », se réjouit le président d’ALCOM

Pendant ce temps, les services de la météo annoncent des fortes vagues de chaleur pouvant provoquer une déshydratation accrue voire mortelle, cet été. Ils conseillent aux populations de s’hydrater régulièrement, se mettre à l’abri du soleil aérer les maisons, entre autres.

Source : Studio Tamani