Cherté de l’aliment bétail : la filière bétail invite le président de la transition à tenir sa promesse

Les acteurs de la filière bétail viande et lait du Mali réclament les 10% de la production cotonnière 2021-2022 promis par le Président de la transition. Ils ont tenu hier une conférence de presse à Bamako.

Les responsables de la filière affirme que cette promesse devrait permettre de diminuer le prix de l’aliment bétail, de la viande et du lait.

« Le Président de la République nous a accordé 10% de la graine de coton dans les prévisions de la production 2021-2022. C’était en mars 2021. Nous voulons qu’on le mette à notre disposition pour que les éleveurs puissent entrer en possession », a déclaré Aboubacrine Ag Mohamed Mitta, Président du Réseau des Peuples Pasteurs au Sahel (RPPS).

Aboubacrine a aussi souligné que le besoin est urgent, au risque de voir des animaux mourir de faim.

La fédération nationale des producteurs de lait du Mali aborde dans le même sens. Elle rappelle que si une solution n’est pas trouvée rapidement il y aura de graves conséquences.

Avec « le manque de pluie au niveau de certaines zones, des feux de brousse qui ont ravagé beaucoup de zones et de pâturage, vraiment, il faut qu’on trouve l’aliment bétail », insiste Idrissa Sidibé.

L’insécurité et les tracasseries routières indexées

Les acteurs de la filière bétail et viande indiquent aussi que l’insécurité, les tracasseries routières constituent également des difficultés auxquelles le secteur fait face au Mali.

Source : Studio Tamani

2 Replies to “Cherté de l’aliment bétail : la filière bétail invite le président de la transition à tenir sa promesse”

  1. It’s a shame you don’t have a donate button! I’d without a doubt donate to this fantastic blog!
    I guess for now i’ll settle for book-marking and adding your RSS feed to my Google account.

    I look forward to new updates and will share this website with my Facebook group.
    Talk soon!

    Also visit my web site :: vpn coupon code 2024

Comments are closed.