L’imam Mahmoud Dicko disparu des radars

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Où est passé le président d’honneur de la Cmas ? À mesure que Kaou Djim, son gendre, signe son retour sur la scène avec fracas, «l’imam éclairé» plonge dans un effacement plus prononcé que du temps où son retour à la mosquée était annoncé sans jamais être effectif. Alors que l’atmosphère sociale et politique est de plus en plus agitée par les tournures et rebondissements des jalons qu’il avait lui-même posés, Mahmoud Dicko disparait des radars à un point tel que nombre de concitoyens commencent à spéculer sur les raisons d’une absence publique si inhabituelle. Tandis que d’aucuns l’attribuent à un état de santé de plus en plus défectueux, d’autres estiment que le président du Haut Conseil Islamique a déjà choisi de grossir les rangs des personnalités publiques ayant choisi le chemin de l’exil pour éviter les désagréments sur fond d’anicroches avec les autorités de transition. Et s’il ne s’agissait que d’un silence stratégique que lui impose son impopularité de plus en plus criante dans l’opinion, s’interrogent certains autres observateurs ? En tout cas, depuis les accrochages de ses ouailles avec les forces de l’ordre, lors de son retour pompeux de l’extérieur, l’imam Mahmoud Dicko demeure aphone et sa posture mutique s’apparente même à une indifférence vis-à-vis de la situation malienne qu’on ne l’entend plus évoquer même dans ses transitionnelles koutouba (sermon) devenues rares du reste.

Source : Le Témoin

Last Updated on 21/03/2023 by Ousmane BALLO