Mali : la deuxième édition de Connect223 vécue  

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Mettre l’accent sur la contribution des migrants à l’atteinte des objectifs du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, à travers le transfert de compétences pour la valorisation des produits locaux, l’innovation face aux défis du changement climatique, la migration et le développement, la migration de travail et la contribution de la diaspora pour développer le Mali. C’est là l’objectif recherché par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et ses partenaire, à travers l’évènement ‘’ Connect223’’, dont la deuxième édition s’est tenue ce 9 mars 2023 au Grand hôtel de Bamako, sous le thème : « Migration, jeunesse : ensemble bâtissons l’avenir du Mali ».

Présidé par le ministre des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Alhamdou AG ILYENE,  le Connect223 est un événement créé en 2019 par l’OIM Mali et ses partenaires, en vue d’informer le public sur les questions migratoires et d’attirer l’attention des décideurs et des jeunes sur les défis, les enjeux et les opportunités de la migration.

Au cours de cette édition, cinq personnes ressources ont animé des conférences visant à véhiculer des messages d’espoir en l’avenir du Mali, en rapport avec la migration. Aussi, huit acteurs influents de l’écosystème de la migration au Mali ont érigé des stands pour faciliter des échanges directs avec les participants.

Selon Yasmine Cissé, Vice-présidente de l’union des Ambassadeurs, l’organisation de cette édition du Connect 223 est une nouvelle pierre portée à l’édifice de l’ouvrage qui, à travers la PONAM (Politique Nationale de Migration), consiste à faire de la migration un atout pour le Mali. « C’est également une étape importante de l’Agenda 2030 pour le développement durable et le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières dans lequel le Mali occupe une place particulière. Le Connect223 incarne le changement de paradigme vis à vis de la migration, il participe de façon certaine à l’appropriation de notre histoire, doit permettre de valoriser le potentiel du Mali pour notre jeunesse, et enfin, de participer au retour volontaire et la réduction de la migration irrégulière et meurtrière pour nos populations ! », souligne-t-elle.

En tant qu’organisation de société civile, avance-t-elle, au-delà du Connect 223, nous saluons tous les efforts du gouvernement, mais aussi, ceux consentis par l’OIM auprès du Mali – et vous invitons à continuer ; à travailler afin de faire de la migration, vers le Mali, ou à partir du Mali, un levier puissant de développement socio-économique pour notre pays en participant à une meilleure insertion ou meilleure réinsertion ; notamment dans le secteur privée malien, à travers du partage de compétences ou des investissements productifs.

« Pour l’OIM, une migration régulière, ordonnée et sure est bénéfique pour les migrants et la société. C’est pourquoi, avec nos partenaires, nous avons initié Connect223, en vue de favoriser un débat positif sur les migrations, tout en partageant les meilleures pratiques qui soutiennent l’Agenda 2030 pour le développement durable, le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, ainsi que la Politique Nationale de Migration (PONAM) du Mali », a déclaré Pascal REYNTJENS, Chef de Mission de l’OIM au Mali.

95 % des transferts orientés vers les besoins sociaux

Selon lui, à travers ce thème «Migration, Jeunesse : ensemble bâtissons l’avenir du Mali », un accent particulier est  mis sur la contribution de la migration au développement du Mali et la réduction des facteurs négatifs qui favorisent la migration irrégulière, notamment chez les jeunes. « Au cours de cette nouvelle édition de Connect223, cinq personnes ressources animeront des conférences inspirantes et véhiculeront des messages d’espoir en l’avenir du Mali, en rapport avec la migration. Huit acteurs influents de l’écosystème de la migration au Mali tiendront des stands pour faciliter des échanges directs avec plus de 200 visiteurs attendus », précise-t-il.

Pour le ministre des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Alhamdou AG ILYENE, l’organisation de cet événement est la traduction opérationnelle de l’engagement de notre département soutenue par l’OIM à faire de la diaspora un acteur central du processus de développement du Mali. « L’engagement de la diaspora malienne se manifeste par des transferts de fonds importants, des contributions au développement local et le transfert des compétences intellectuelles et techniques. Je voudrais saluer ici ces Hommes et ces Femmes, qui sont la vitrine du Mali à l’extérieur dont certains prennent part à cette édition », ajoute-t-il.

Alhamdou AG ILYENE estime aussi que selon les dernières estimations de la Banque Mondiale dont nous disposons, 95 % des transferts des fonds de la diaspora sont orientés vers les besoins sociaux. « Seulement 5% desdits transferts sont investis pour l’entreprenariat, l’immobilier et autres. C’est tout l’enjeu aujourd’hui d’orienter ces ressources de la diaspora vers des investissements productifs. Pour ce faire, mon département avec l’appui de nos partenaires a engagé plusieurs actions. Il s’agit entre d’autres de l’élaboration de la Stratégie Nationale pour l’investissement productif de la diaspora : la réalisation d’une étude de faisabilité pour la création de la Banque d’Investissement des Maliens établis à l’extérieur : la réalisation d’une étude relative à l’état des lieux des dispositifs et mécanismes existants pour l’incitation de la diaspora malienne aux investissements productifs : l’élaboration du Guide portant sur les filières porteuses au Mali : la réalisation de l’étude de faisabilité pour la mise en place d’un mécanisme adapté aux besoins de la diaspora pour l’investissement productif et la mobilisation des compétences J’adresse également mes encouragements et vives félicitations à l’OIM , aux membres de l’Union des Ambassadeurs , à tous ceux qui ont travaillé pour la réussite de cet important évènement », ajoute-t-il.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Last Updated on 10/03/2023 by Ousmane BALLO