Mali : Une dizaine d’avions de combat pour les FAMa

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

C’est la veille du 62è anniversaire de l’Armée malienne que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a choisie pour procéder à la remise officielle des clés des avions de chasse et d’hélicoptères au chef d’état-major de l’armée de l’Air, le général de Brigade Aliou Boi Diarra.

C’était ce jeudi à l’aéroport international président Modibo Keita-Sénou. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, des membres du gouvernement dont le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel Sadio Camara. Elle a enregistré également la présence de l’ambassadeur de la fédération de Russie au Mali Igor Gromyko, des officiers généraux ainsi que des autorités politiques et administratives du District de Bamako et de Sénou.

Ces nouvelles acquisitions, toutes de conception russe, se composent d’avions de chasse et d’appui-feu de type Sukhoi 25; d’avions d’attaques et d’entrainement de type Albatros L-39 ; d’hélicoptères de manœuvres de type Mi-8.

Ces vecteurs aériens se caractérisent par des actions variées sur le terrain des différents théâtres d’opération. Ainsi, faut-il le dire, les Sukhois 25 sont des avions de chasse, d’attaque au sol et de lutte anti-char. Ils peuvent également effectuer des missions de bombardement, d’appui feu et de reconnaissance. Quant aux Albatros L-39, ce sont des avions d’attaques légers air-air et air sol.

Ces appareils sont conçus pour les missions de surveillance frontalière, d’appui feu, de bombardement et de reconnaissance. Aussi, les Mi-8 sont des hélicoptères de manœuvre tactique. Ils sont destinés à l’appui mouvement des troupes au sol. Mais également au transport de troupes et de matériels, de largage, de recherche et de sauvetage. Avec sa capacité d’emport de 24 combattants ou 2, 5 tonnes de matériels, les Mi-8 p des kilomètres en un laps de temps avec la clé une autonomie de plusieurs heures.

L’armée de l’Air à travers ces nouvelles acquisitions, renforce ses capacités afin de voler toujours « plus haut », en allant plus loin tout en étant « plus fort » comme le stipule sa devise. C’est pourquoi, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants a dit que pour une nation, l’accession à la souveraineté ne se limite pas à une date, à un discours, si éloquent soit-il, ni à l’érection d’un monument. Ajoutant que c’est un long processus dont le but est de permettre à l’État d’assurer, en autonomie, les besoins essentiels de l’ensemble de ses citoyens.

Dans ce processus, garantir la sécurité de sa population contre toute forme d’agression, de l’intérieur comme de l’extérieur, constitue une priorité pour chaque État, a précisé le colonel Sadio Camara. « Face aux nouvelles formes d’insécurité et à une crise multidimensionnelle, la charge de la mise à jour de l’appareil de défense nous incombe », a-t-il indiqué.

N. KOUYATÉ

Source: L’Essor

Last Updated on 20/01/2023 by Ousmane BALLO