CHAN 2023 en Algérie : Maroc, un forfait qui chamboule

Double champion, le Maroc est le grand absent de la 8e édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Non pas par faute de qualification, mais dû à un cas de force majeure. Il s’agit d’un problème diplomatique. Algérie (pays hôte) a fermé son espace aérien au Maroc depuis 2021. Cependant, ce forfait des Lions de l’Atlas chamboule les choses au niveau de la compétition. La faute,

La CAF a vite appris à se débrouiller sans un des pays participants. Pas le moindre, il s’agit bien du double Tenant du titre, le Maroc. En effet, dimanche dernier, le Maroc, devait entamer la défense de sa couronne au CHAN en affrontant le Soudan à Constantine.

Mais, ce match n’a évidemment pas eu lieu puisque les Lions de l’Atlas ont renoncé vendredi à se déplacer en Algérie. Même si la Fédération marocaine de football (FRMF) a pris soin d’éviter ce mot (forfait) par peur des sanctions, c’est bien de cela qu’il s’agit et ce qui a d’ailleurs changé l’organigramme même de la compétition. Cela suite au refus de l’Algérie d’autoriser les Lions de l’Atlas à rallier Constantine à bord d’un vol direct. Ce forfait entériné le jour même du match d’ouverture de la compétition place forcément la Confédération africaine de football (CAF) dans l’embarras.

Logé dans le groupe C avec le Soudan, le Madagascar et le Ghana, le Maroc a laissé un grand vide. «Un forfait déclaré moins de vingt jours avant le début de la compétition finale ou pendant celle-ci, entraînera outre la perte du droit d’entrée ; une amende de cent cinquante mille (150.000) dollars US, ainsi que la suspension de l’association concernée pour les deux éditions suivantes du Championnat d’Afrique des Nations, sauf cas de force majeure tel que défini par la commission d’organisation de la CAF», stipule ainsi l’article 80 du règlement du CHAN.

Aussi, l’article 86 du règlement du CHAN précise que : «Si une équipe se retire avant le début du tournoi final après avoir obtenu sa qualification, elle est remplacée par l’équipe qui la suit dans le classement de son groupe. Sinon, le groupe auquel appartient l’équipe ayant déclaré forfait sera composé de trois équipes.»

La CAF a donc, à la lecture du règlement, décider de maintenir les 2 places qualificatives du groupe C, désormais composé seulement du Ghana, de Madagascar et du Soudan. Un point de vue contestable au niveau de l’équité sportive puisque le 2e du groupe C ne sera pas forcément plus méritant que les 2es des groupes D et E.

Mais, au vu du problème déjà profond, la CAF n’aura pas d’autres choix que de maintenir ce plan, certes, contestable mais qui permet de résoudre un cas de force majeure.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *