CHAN 2022 : Le Mali en sursis

à la une Actualités Flash infos Infos en continus Internationnal Sports

Le 16 janvier  2022, le Mali signait son entrée au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) face à l’Angola. Par tous les moyens, les Aigles du Mali ont pu arracher le point du nul et reste en vie dans la compétition.

Finaliste de la dernière édition, le Mali a connu ce lundi une entrée des matières assez compliquée au CHAN 2022 face à l’Angola. Les hommes de Nouhoum Diané ont même frôlé la défaite synonyme quasiment d’une élimination. Menés à trois reprises dont deux buts d’avance en second période, les Aigles locaux ont été tout heureux d’arracher le match nul face à l’Angola (3-3), à l’issue d’un match spectaculaire.

Les poulains de Nouhoum Diané ont été vite pris à la gorge par l’Angola à l’ouverture du groupe D dans cette 8e édition du CHAN Algérie 2022. C’est dès la 12e minute de jeu que l’attaquant Angolais Depú, oublié au second poteau, ouvrait le score en se jetant pour reprendre un centre d’Eddie Afonso (0-1, 12e).

Les nôtres ont le mérite d’égaliser par Hamidou Sinayoko, suite à un cafouillage sur corner (1-1, 23e). Une joie de courte durée car les Palancas Negras reprenaient aussitôt les devants grâce encore à Depú, à nouveau esseulé au second poteau et qui s’offrait un doublé (1-2, 26e).

Las des déchets techniques et coupables de largesses défensives inquiétantes et globalement trop brouillons sur leurs offensives, les Aigles du Mali ont tout de même continué à pousser. Porté par cette envie d’égaliser aussi rapidement, les Aigles ont multiplié les tentatives, mais les Angolais redoutable en attaque placée marque le troisième but sur corner.

Le come-back des Maliens !

Alors que la défaite malienne semblait être scellée que la révolte a été sonnée côté aigle par Yoro Diaby d’une tête plongeante sur un corner. Enfin, Ousmane Coulibaly dans la dynamique a égalisé à la 83e minute. Comme lors de la CAN 2010, les Aigles du Mali ont montré que l’impossible n’est pas Malien.

Cependant, ce résultat est loin d’être une bonne opération pour les Mali. Car, dans ce groupe à trois, seul le premier du groupe va se qualifier et les hommes de Nouhoum Diané, en sursis, doivent battre la Mauritanie au prochain match pour espérer une qualification. Mais avant, l’Angola et la Mauritanie croisent le fer dès ce vendredi. Un match ferait certainement l’affaire des nôtres.

Amadou Kodio

Source : Ziré

 

Last Updated on 18/01/2023 by Elalie Konaté