Rififi au sein du RPM : Le président des jeunes, Moussa TIMBINE claque la porte et crée le «Mouvement Convergence 2023 »

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

«J’annonce solennellement ma démission du RPM (Rassemblement pour le Mali) et celle de l’ensemble des membres des Bureaux des Sections, des Sous-sections et des Comités du PARTI, de l’UF (Union des Femmes) et de l’UJ RPM (Union des Jeunes) de la Commune V du District de Bamako. Je lance un vibrant appel à tous les fils et filles du pays épris de paix et de justice, de nous rejoindre au sein du Mouvement Convergence 2023 afin de créer une nouvelle formation politique en adéquation avec nos aspirations politiques», c’est en substance ce qu’a déclaré le désormais ex- Président des jeunes du RPM, Moussa TIMBINE, ancien président de l’Assemblée nationale du Mali lors d’un point de presse qu’il a animé, le 5 janvier 2023 à Bamako. Moussa TIMBINE précise que l’une des raisons de sa démission est le non respect des textes du parti par certains responsables du RPM.

Devant un public acquis à sa cause, le conférencier Moussa TIMBINE a fait savoir qu’aujourd’hui, le constat au sein du parti RPM est amer. « Tout d’abord, nous constatons la dégradation générale de la situation du parti caractérisé, notamment par le dépassement du délai statutaire du Congrès initialement prévu pour le 23 octobre 2019 ; les prises de décisions anti-statutaires lors des troisièmes assises du comité central ; le refus de l’ex- Président du Parti Dr. Bocari Treta, d’accorder une motion en l’honneur de Feu le Président IBK, fondateur du Parti, lors des troisièmes assises du comité central du RPM ; la mise en place de sections parallèles au mépris des textes.

Ensuite, le refus catégorique d’appliquer la décision de la Cour d’Appel de Bamako qui stipule que le BPN-RPM forclos, sur la base de l’article 32 des statuts du parti, les décisions prises lors des troisièmes assises du comité central, déclarées nulles et de nul effet, les parties doivent s’atteler à la mise en place une commission en vue de créer les conditions de la tenue d’un Congrès.

Et enfin, l’établissement de sentiments de confusion et de doute », a-t-il dit. Selon lui, ce sentiment de confusion et de doute suscite l’inquiétude auprès des militantes et militants qui aspirent à se présenter aux élections communales et législatives ; des hésitations dans l’esprit des militants à continuer de militer dans un parti sans perspective claire, sans cohésion, plutôt habité par le démon du clanisme.

Le conférencier Moussa TIMBINE a indiqué que la tenue précipitée du Comité Central avait pour but « inavoué » de faire le choix du candidat du Parti aux prochaines élections présidentielles, tout cela, au mépris des textes du parti. « Au regard de tout ce qui précède et au regard de notre volonté de nous assumer, pour continuer la lutte pour l’idéal qui a fondé le parti sous le leadership d’Ibrahim Boubacar Keita, paix à son âme et de tous ses illustres camarades, il y a de cela 21 ans, que nous annonçons aujourd’hui notre démission de toutes les instances du Parti. Nous sommes des militants de la cause des Maliens. Nous ne pouvons être l’otage d’une aventure incertaine ou d’un intérêt personnel.

J’annonce donc, solennellement, ma démission du RPM et celle de l’ensemble des membres des Bureaux des Sections, des Sous-sections et des Comités du PARTI, de l’UF et de l’UJ RPM de la Commune V du District de Bamako. Notamment les militants de : Baco-djicoroni, de Badalabougou, de Daoudabougou, de Sabalibougou Nord, de Sabalibougou Sud, de Torokorobougou, de Kalabancoura 1, de Kalabancoura 2, de Garantiguibougou et du Quartier Mali », a déclaré Moussa TIMBINE.

Avant d’ajouter ceci : « Je lance un vibrant appel à tous les camarades militantes, militants et sympathisants du RPM, à tous les Clubs, Associations et Mouvements de Soutien aux idéaux du Père Fondateur du RPM Feu Elhadj Ibrahim Boubacar KEITA, à tous les fils et filles du pays épris de paix et de justice, à tous ceux et celles qui partagent notre vision, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, de nous rejoindre au sein du Mouvement Convergence 2023 afin de créer une nouvelle formation politique en adéquation avec nos aspirations politiques ».

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Last Updated on 11/01/2023 by Ousmane BALLO

2 thoughts on “Rififi au sein du RPM : Le président des jeunes, Moussa TIMBINE claque la porte et crée le «Mouvement Convergence 2023 »

Comments are closed.