Mali : 9 soldats tués et 62 ”terroristes” neutralisés (DIRPA)

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Dans des opérations aéroportées et aéroterrestres courant le mois de novembre

Neuf soldats maliens ont été tués et soixante-deux ”terroristes” ont été neutralisés au cours du mois de novembre lors des opérations aéroportées, aéroterrestres, des patrouilles et des missions d’escorte dans les régions de Mopti, Gao, Ménaka, Kidal, Nara, Koutiala et Sikasso.

Ce bilan a été communiqué, lundi, au cours d’une conférence de presse animée par le Colonel Souleymane Dembelé, Directeur de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

Colonel Dembelé a déclaré que « sur la base des renseignements, les Forces Armées Maliennes (FAMa) sont en train de traquer les Groupes Armés Terroristes (GAT) jusque dans leur dernier retranchement. Ces terroristes qui n’ont plus de moyen de pression sur les FAMa agissent à travers des poses des Engins Explosif Improvisé (EEI) et de dissimilation au sein de la population ».

Ainsi, dit-il « les FAMa à travers des opérations aéroportées, aéroterrestres, des patrouilles et des missions d’escorte, enregistrent des résultats exaltants. Sur le théâtre-Centre (dans la région de Mopti) ; théâtre-Est (Gao, Ansongo, Ménaka, Kidal) et théâtre-Sud (Nara, Koutiala, Sikasso) ».

S’agissant du bilan de ces opérations le Colonel Souleymane Dembelé a indiqué que « soixante deux terroristes ont été neutralisés, neuf (09) motos récupérées, neuf (09) armes de tout calibre ont aussi été saisies, quinze (15) tonnes de céréale de ‘’Zakat’’ découvertes et distribuées aux populations, quatre-cent (400) têtes de bétails récupérées et remis aux autorités compétentes afin de les restituer aux propriétaires.»

En outre, souligne le Colonel Dembelé, neuf (9) militaires maliens ont trouvé la mort et 8 autres blessés au cours de ces opérations.

Par ailleurs, Dembelé réfute des accusations sur les violations de droits de l’homme attribuées aux Forces armées maliennes et leurs supplétifs russes ”Wagner”.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) avait déclaré le 8 décembre courant que les FAMa et Wagner ont procédé à des actes de tortures, d’assassinats, d’enlèvements et des vols des biens des populations sur l’ensemble du territoire de l’Azawad.

Le Colonel Souleymane Dembélé, Directeur de l’Information et des Relations Publiques des Armées, rappelle que « ces communications négatives visent à semer l’amalgame entre les populations et ses Forces de Défense et de Sécurité », tout en invitant « les populations à rester vigilant, car l’ennemi est invisible et confondu dans la nature ».

Source: aa.com

Last Updated on 14/12/2022 by Ousmane BALLO